Ne cherchez pas de nouvelles peu réjouissantes du coté de chez Danièle et Jean : ils ne vous en donneront pas. Avec leur optimisme habituel, les deux torréfacteurs de « Balzac » continuent de livrer leurs cafés, moulus ou en grains, aux pieds de nos habitations. Sans contact mais avec sourires, ils continuent leur activité, vitale pour la survie de l’entreprise. À part un renforcement encore plus strict des mesures d’hygiène et des gestes barrière, leur quotidien d’artisan reste le même, tout comme leurs tarifs qui n’ont pas bougé d’un centime. Alors, même si les rues sont vides et que le lien social s’est envolé, le café plein de soleil et fraîchement moulu, lui, est déjà prêt à être livré.

Il y a quelques semaines, nous vous avions parlé en détails de l’aventure de Balzac Café, de Danièle, de Jean, de leur atelier de torréfaction installé au Neuhof. De cette famille qui, depuis trois ans maintenant, fait délicatement chauffer les grains pour en extraire les différents arômes. Ce sont bien ces deux personnages hauts en couleurs que vous croiserez peut-être furtivement dans la rue ces prochains jours, un carton plein de café à la main.

Des cafés qui arrivent directement de neufs pays pour le moins exotiques :

  • Colombie, Pérou, Honduras, Mexique, Guatemala, Inde, Burundi, Papouasie ou encore Éthiopie.

Ces origines, Danièle et Jean les travaillent l’une après l’autre pour nous proposer non seulement une sélection fine de cafés incontournables mais aussi une gamme plus surprenante qui bouscule nos habitudes. Ils les ajustent pour qu’ils soient plus ou moins amers, plus ou moins floraux, plus ou moins fruités, avec des notes de chocolat ou de caramel…

…tout cela afin que chaque amateur de café puisse continuer à boire ce qu’il aime tout en ayant l’opportunité de goûter autre chose, et pourquoi pas, de découvrir une nouvelle pépite directement envoyée des zones humides du Burundi, d’Inde ou de Papouasie.

> Voir le descriptif des cafés Balzac <

Danièle a toujours livré ses cafés avec un plaisir franc et non dissimulé. Pour s’en rendre compte il suffit de lui demander quelle est sa zone de livraison :

 » Partout, je livre partout. Je demande simplement un surplus de 10€ hors CUS, juste pour l’essence, le reste je m’en fous. Ce que je veux, c’est travailler. Erstein, Mertzwiller, Ingwiller, peu importe. Tant que je peux livrer mon café, je le fais. »

Le confinement lui apporte même de belles surprises…

« Tu te rend compte, depuis le confinement, je livre encore plus loin, dans de tout petits villages insoupçonnés. »

Voilà comment se passe la vie du coté de Balzac Café, avec les moyens du bord mais avec beaucoup d’envie et une vraie passion pour leur métier.

***

Les tarifs et les variétés :

  • Colombie Supremo Quindo : 5,60 € les 250 g ou 11,20 les 500 g
  • Guatemala SHB Acatenango : 6,10 les 250 g ou 12,20 les 500 g
  • Honduras Bethel Marcala : 5,80 les 250 g ou 11,60 les 500 g
  • Pérou SHB Cajamarca Organic Fair Trade : 5,40 les 250 g ou 10,80 les 500 g
  • Mexique SHG EP Finca Montegrande : 5,40 les 250 g et 10,80 les 500 g
  • Burundi Mutambu : 6,40 les 250 g et 12,80 les 500 g
  • Ethiopia Yirgacheffe Organic : 7,40 € les 250 et 14,80 € les 500 g
  • Papouasie Nouvelle Guinée A/X Organic : 6,60 les 250 g et 13,20 les 500 g
  • Inde Organic Plantation A : 6,60 les 250 g et 13,20 les 500 g

Chacun des cafés ci-dessus est disponible en grains, en mouture pourfiltre, expresso ou piston.

Pour constituer votre devis c’est >>PAR ICI<<

Les livraisons se font uniquement à partir de 30 € d’achat (+10 € hors Communauté Urbaine de Strasbourg).

Café livré dans la journée ou sous 24h

***

BALZAC CAFÉ

Danièle Dauger et Jean Quirin
8, rue Jean-Henri Lambert
67100 STRASBOURG
06.70.63.33.69
[email protected]

La page Facebook
Le site internet + commande

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here