Grande nouveauté que l’on a apprise le 27 janvier : le premier bus 100% électrique du réseau CTS vient d’être livré. Nommé APTIS, dès aujourd’hui, vous pourrez le voir sur les réseaux. Un bus qui a pour objectif le fonctionnement de la prochaine ligne H, et la promesse d’une décarbonisation du parc de véhicules de la CTS afin de réduire la pollution de l’air sur le territoire. On t’en dit un peu plus.

Les bus électriques, une innovation française récente

Nino Ferrer serait content : l’innovation électrique, elle vient du sud. De 2016 à 2017, quatre villes ont expérimenté la ligne bus électrique : Marseille, Gaillac, Paris et Nice-Airport. Au 1er janvier 2017, le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire dénombrait 1267 bus hybrides et 415 bus électriques immatriculés en France. Marseille a même prévu d’avoir une circulation de bus 100% électrique en 2035.

Photo @CTS

Pour Strasbourg, pour l’instant pas ce genre de promesses dans le futur. Néanmoins, ce 27 janvier, un premier pas vers l’électrique a été réalisé. Le nouveau bus APTIS servira de fleuron pour la prochaine ligne H, qui assurera une liaison directe entre la Gare Centrale de Strasbourg et le Parlement Européen.

Un APTIS à Strasbourg

Niveau fabrication, c’est du local, puisqu’il a été confectionné par Alstom au sein du site d’Hangenbieten. Et maintenant, c’est le moment des présentations et des mensurations de la nouvelle attraction de la flotte strasbourgeoise.

Ils sont silencieux, évidemment. Ils possèdent également de grandes baies vitrées qui vont vous permettre de bien mater Strasbourg. Mieux, ils sont facilement accessibles aux fauteuils roulants et aux poussettes. Si vous êtes assez grands pour regarder sur leur toit, ou si vous montez sur les épaules de Croq-Mou ou autre dragon par exemple, vous apercevrez leurs batteries électriques, qui possèdent une autonomie de fonctionnement d’environ 200 kilomètres. Enfin, longs de 12 mètres, ils peuvent transporter jusqu’à 95 passagers avec zéro émission de carbone.

Regardez moi ce vert emeraude <3

Visible dès aujourd’hui sur le réseau strasbourgeois, les conducteurs reçoivent désormais une formation pour se familiariser avec leur nouvel engin. Et il sera plus facilement reconnaissable dans le paysage urbain strasbourgeois puisqu’un habillage spécifique a été réalisé. Strasbourg, capitale du pimpage de ses transports en communs !

1 commentaire

  1. Ne faut-il pas en tirer la conclusion qu’il est grand temps d’arrêter l’expansion du réseau tram? La mobilité urbaine gagnera beaucoup si on arrête d’occuper la surface des rues par des rails.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here