Strasbourg, mon Amour, épisode 8 du feuilleton à l’eau de rose qui anime notre ville à la Saint-Valentin. Alors comme il en faut pour tous les goûts, et surtout, qu’on n’est pas contre un peu de piment dans notre quotidien, et que le plan resto-ciné, ça va, on connaît… Une curiosité théâtrale a attiré notre attention : « L’Hôtel Mamour ». Ça sonne comme un nom d’hôtel de passes, mais c’est bien une compagnie théâtrale, la Cie Kalisto – Théâtre, qui prendra ses quartiers au Graffalgar, les 7 et 8 février.

Je ne vais pas te mentir : cet événement est plus que mystérieux. Mais du théâtre immersif dans des chambres d’hôtel – qui plus est, celles, magnifiques, du Graffalgar – ce n’est pas tous les jours que l’on voit ça sur Strasbourg. Et forcément, ça titille. Ce qu’on en peut dire ? Que c’est une curiosité à tester seul ou accompagné…pour repartir seul, ou accompagné. Que ça se veut être un lieu et un événement propices aux rencontres. Des têtes à têtes à partager avec des comédiens, d’autres spectateurs curieux et surtout : du voyeurisme toléré.
…Avoue, ça t’intrigue, hein ?!

Crédits photo : Michel Grasso

Kalisto, késako ?

La Cie Kalisto – Théâtre, originaire du Sud Alsace, « défend un théâtre simple, généreux et engagé plaçant l’acteur et son humanité au centre de créations orientées principalement autour des écritures contemporaines ». Avec un « processus de création [qui] s’articule autour d’un voyage entre l’acte et le sentiment, visant, avec le plaisir et l’exigence du jeu, à partager des moments organiques avec le spectateur ». Et justement côté plaisir, ils ne comptent pas y aller avec le dos de la cuillère, à quelques jours de la Saint-Valentin. Attention : on n’oublie pas, qu’avant tout, ce sont des comédiens, même si le temps d’un soir, on t’autorise à être un spectateur un poil plus coquin.

L-Ïxyr, un des résidents de l’Hôtel Mamour
Crédits photo : Michel Grasso

Le topo

« Soyez spectateurs, soyez acteurs, soyez voyeurs ! », nous prévient-on sur l’événement.

Le principe : 1 acteur pour 1 spectateur pendant 5 minutes dans une des 10 chambres, «en toute intimité sur ou autour du lit », ou la possibilité de « [nous] y introduire en secret par l’intermédiaire [des] hôtesses, pour vivre une introspection coquine de [nos] primaires instincts de voyeur ».
[Petit tip: tu peux même commencer à découvrir les portraits mi-taquins, mi-coquins des comédiens/résidents qui t’attendront bien sagement dans les chambres ici ou dans des vidéos].

Ruby, une des résidentes de l’Hôtel Mamour / Crédits vidéo : Michel Grasso

Pour poser le décor : une réceptionniste qui déclare être « reconnue pour [s]es doigts de fer et [s]a langue de vipère, […] heureuse de [nous] inviter à (re)découvrir [leur] maison. Plus de vingt ans d’expérience dans le charme cru et le raffinement pervers ont placé [s]on établissement comme une référence internationalement reconnue ».
La messe est dite.

Pour varier les plaisirs ? Des activités collectives axées sur le bien-être comme le Fitness pour « donner le meilleur de [nous]-mêmes », ou le Spa : un cours de massages tantriques animé par le « Professeur Masoku ». En bonus : un « passeport coquin » qui nous « permettra de jouir au mieux de [notre] passage à l’Hôtel Mamour et peut-être même rencontrer l’âme sœur ».

Une présentation d’Hermance, aux mains de l’atelier Fitness

Tu prends combien ?

Plusieurs tarifs sont proposés. C’est à la carte, selon les bourses et les envies. L’accès à l’Hôtel est libre et gratuit, avec projections de la vidéosurveillance des chambres pour les voyeurs, le tout, en musique avec le DJ « touche-touche », et pour les plus gourmands, insatiables : le coin bar-resto sera évidemment ouvert. Les têtes à têtes avec les comédiens sont tarifés et commencent à 2 euros, les activités, le passeport, chacun à 3 euros. Puis les prix montent si l’on veut réserver des comédiens et s’assurer de ne pas en rater une miette, grâce aux Pass. Car pour un théâtre de chair, les places seront chères, mon cher. Les prix, eux, varient entre 6 et 24 euros.

Alors, tu viens prendre une chambre, petit coquin ?


[Plus d’infos]
Cie Kalisto – Théâtre
Le site
La Page Facebook


Quand ?
Les 8 et 9 février de 15h à minuit
Dans le cadre de Strasbourg, mon Amour
L’event Facebook

Où ?
A l’Hôtel Graffalgar
17, rue déserte / 67000 Strasbourg
Page Facebook

Combien ?
Accès illimité à l’Hôtel Mamour Resort (DJ, restauration, vidéo-proj)
Gratuit

La chambre, si disponibilité sur place
(non garantie, réservation pass Standard ou Big Love conseillée)
2 euros

– le Passeport
(carnet intime et amoureux personnalisé pour « rencontrer l’âme sœur, collectionner les tampons, jouer, rêver et garder un souvenir de votre passage », à retirer sur place)
– les Extras Spa & Fitness
A partir de 3 euros

Le Pass Standard*
(accès prioritaire aux 10 chambres de l’Hôtel (en voyeur ou en client))
De 6 à 18 euros
(6 euros Carte Culture/étudiants, 15 euros en prévente, sinon 18 euros)


Le pass Big Love*
(accès prioritaire aux 10 chambres de l’Hôtel (en voyeur ou en client))
24 euros (21 euros en prévente)

*Attention, les créneaux ont des jauges limitées : pense à réserver.


>>Fanny Soriano<<

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here