Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Strasbourg : deux terrasses flottantes installées pour rafraîchir nos soirées d’été ?

2.6k Lectures
Publicité
Publicité

Depuis deux ans, le Lavoir illumine le cœur des Strasbourgeoises et des Strasbourgeois. Une fois l’été venu, c’est le moment de sortir les t-shirts et les pantacourts et de se poser, le temps d’un instant ou d’une soirée, à siroter un verre bien mérité. Pour celles et ceux qui ont aimé ces moments de douceur estivale, la nouvelle va vous plaire : un appel à projets est lancé par les Voies navigables de France. Pour qu’il n’y ait non pas une, mais deux terrasses flottantes cet été. On est allé en prendre la température – jeu de mot aquatique de qualité.

Remettre l’eau au centre des préoccupations strasbourgeoises

Cette envie de donner plus d’importance à l’eau dans nos modes de vie en tant que Strasbourgeois est de plus en plus présente. Les pontons flottants, initiatives pour nager dans l’Ill, les petits bateaux électriques… plusieurs initiatives ont été prises dans le but de rendre l’espace fluvial aux mains des habitants. Mais il y a également eu l’initiative d’une terrasse flottante, lancée il y a deux ans : avec Le Lavoir, c’est une autre façon de passer sa soirée en été qui nous a été proposés.

Toujours dans le but de « rafraîchir la ville », selon les mots de Jean-Baptiste Gernet, adjoint aux mobilités alternatives et à la vie fluviale, un appel à projets a été lancé par les Voies navigables de France Strasbourg (VNF) et la ville, pour qu’il n’y ait non plus une, mais désormais deux terrasses flottantes le long du canal des Faux remparts, près des Halles.

Un appel à projets pour deux nouvelles terrasses flottantes

Ce que recherche VNF et la ville par cet appel à projets, c’est de « s’appuyer sur des projets concrets, sur la forte image symbolique de l’eau, pour prouver que l’on peut faire des choses supplémentaires en rapport avec l’eau à Strasbourg. »

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10156982757170415&set=a.309781745414&type=3&theater

Alors comment cela fonctionne ? L’appel à projets a débuté hier et la date limite des candidatures est posée pour le 14 février, où deux propositions trouveront leur grand amour sous la forme d’un contrat de cinq ans, pour une occupation de trois mois par an, du 15 juin au 15 septembre. Le temps « d’exploiter le potentiel du lieu pendant plusieurs années », toujours selon Jean-Baptiste Gernet. Après l’expérience positive du Lavoir, l’activité saisonnière sera celle de bar ainsi que de petite restauration.

On fait donc face à une mise en concurrence qui mettra en opposition plusieurs projets, et rien ne dit que le Botaniste pourra à nouveau investir un des deux emplacements. Bien que leur expérience leur laisse sans doute une longueur d’avance…

Désormais, il faudra attendre un petit peu avant de voir qui proposera les deux plus belles offres pour nous rafraîchir durant les chaudes nuits d’été !

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

Strasbourg : deux terrasses flottantes installées pour rafraîchir nos soirées d’été ?

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !