Le Coronavirus est actuellement un sujet d’inquiétude partout dans le monde. Alors que les Chinois s’apprêtent à fêter ce samedi leur Nouvel An (dont les célébrations traditionnelles viennent d’être annulées à Pékin), le pays est figé et certaines villes mises en quarantaine pour se protéger de ce virus nouveau, qui recense déjà plus de 17 morts et plus de 400 cas de contaminations, en Chine mais aussi en Thaïlande, en Corée du Sud, au Japon et même aux États-Unis. Le virus inquiète donc et à juste titre : et si l’épidémie devenait mondiale ? A Strasbourg comme partout en France, les hôpitaux prennent les devants et préparent déjà leurs locaux pour accueillir des patients contaminés.

Le Corana-quoi ?

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé : « Les coronavirus (CoV) sont une grande famille de virus qui provoquent des maladies allant du rhume à des maladies plus graves telles que le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV). »

Grosso modo, c’est donc un virus qui peut provoquer de très gros problèmes respiratoires (pneumonies) et qui se transmet entre personnes et animaux, comme l’a confirmé lundi Zhong Nanshan, scientifique chinois renommé de la Commission nationale de la santé. Une vraie source d’inquiétude à l’échelle mondiale puisque, comme l’explique très bien cet article de France Info : « Maintenant que la transmission humaine du virus est confirmée, les autorités sanitaires craignent une prolifération causée par les déplacements de personnes infectées. D’autant plus que cette épidémie intervient à l’approche des festivités du Nouvel An chinois, la période la plus chargée de l’année dans les transports. Avant la célébration de l’entrée dans l’année du Rat, samedi 25 janvier, des centaines de millions de personnes ont commencé à voyager en autocar, train et avion pour rendre visite à leur famille. »

Photo : José Castañares/EsImagen

Des mesures de prévention partout dans le monde, Strasbourg inclus

Toujours sur France info, on apprend que « Plusieurs hôpitaux spécialisés dans les maladies infectieuses, comme celui de Strasbourg (Bas-Rhin), se préparent à accueillir des malades. » Contrôle des frontières, quarantaine, isolation des patients contaminées : partout en France et dans le monde, des solutions sont déployées pour assurer au maximum que le virus ne se propage pas plus.

Concernant les symptômes, voici ce que nous dit le site de l’Institut pasteur :

« D’après les éléments communiqués par les autorités chinoises pour les cas confirmés, les symptômes principaux sont la fièvre et des signes respiratoires de type, toux, sensation d’oppression et/ou douleur thoracique, avec parfois dyspnée (essoufflement). La durée de l’incubation semble être de l’ordre de 7 jours mais pourrait aller jusqu’à 14 jours. »

Une affaire à suivre de près, donc. En tous les cas, si jamais vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à contacter votre médecin ou à appeler le SAMU (15).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here