Vous en avez sans doute entendu parler ces derniers jours : une mobilisation nationale contre la réforme des retraites est censée débuter ce jeudi 5 décembre. Une date qui se rapproche de plus en plus et qui semble provoquer une convergence des luttes. Le mois de décembre risque d’être coton à tous les niveaux, et notamment côté transport. En effet, des syndicats de la SNCF ont annoncé une grève reconductible. On vous donne les dernières infos.

Une mobilisation générale

Les syndicats de la SNCF ont annoncé une grève reconductible le 5 décembre, jour de mobilisation nationale contre la réforme des retraites. Ils ont été rejoints par l’intersyndicale CGT, FO, FSU et Solidaires pour une grève interprofessionnelle.

Crédit photo : Chloé Moulin

Cette mobilisation de très grande ampleur, soutenue par une grande majorité de Français, va donc provoquer des remous dans la société française. En effet, des organisations de la RATP, d’Air France et d’EDF, mais encore les poids lourds, les raffineries, les enseignants, les étudiants, les policiers, les avocats, les magistrats et les éboueurs ont rejoint le mouvement.

Du côté de l’Alsace, beaucoup d’écoles, de collèges et de lycées seront fermés, tandis que le barreau de Strasbourg a voté la grève pour ce jeudi, qui sera résolument noir. Des manifestations sont également prévues à Strasbourg et on vous tiendra informés du déroulement.

La pagaille pour les voyages SNCF

Ce jeudi 5 décembre verra donc le début d’un mouvement social de grand ampleur, qui aura une influence au niveau des transports. Anticipant les difficultés à venir dès le 5 décembre, la SNCF a d’ores et déjà prévenu près de 150 000 voyageurs que leurs trains seraient supprimés dans la période entre le 5 et le 8 décembre. Il faudra attendre mercredi, à la veille de la grève, pour connaître les prévisions affinées, mais on semble se diriger vers un trafic proche de zéro.

Toujours du 5 au 8 décembre, toutes les réservations ont été bloquées, de façon à ce que les personnes ayant déjà un billet puissent plus facilement trouver un autre train qui circulerait. Donc si vous allez sur le site de la SNCF et que vous voyez tous les trains complets, c’est normal. De plus, à partir de demain, la SNCF s’engage à informer les voyageurs chaque jour à 17 heures sur le trafic des deux jours suivants.

Toujours dans cette politique d’anticipation, selon Franceinfo, la SNCF et la RATP ont mis en préalerte leurs cadres de réserve habilités à conduire des trains, des métros et des RER. En gros, prendre des gens capables de conduire pour « limiter la casse » et offrir tout de même un certain service, même en cas de mobilisation massive.

Attention cependant, toujours selon Franceinfo, le week-end du 7 et 8 décembre risque d’être « sacrifié » pour permettre de mieux gérer le lundi 9 décembre et la semaine qui risque d’être compliquée si la mobilisation se poursuit. Contrairement aux températures à cette période de l’année, le mois de décembre va être chaud.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here