Ce week-end, les musées de Strasbourg ont reçu une jolie nouvelle : deux femmes, Marie-Claire Ballabio, agent d’assurance à la retraite et Jeannine Poitrey, une professeure d’espagnol aujourd’hui disparue, ont gracieusement offert aux musées de Strasbourg une série de 57 œuvres d’une valeur de 5 millions d’euros. C’est le geste désintéressé de deux femmes pas comme les autres, une preuve d’amour pour sceller dans le temps l’esprit d’un couple libre, passionné et amoureux.

Disparue il y a tout juste un an, Jeannine Poitrey avait décidé, avec sa compagne Marie-Claire Ballabio, de léguer cette incroyable collection qu’elles avaient constituée à Paris, à partir du milieu des années 80. La première acquisition fut celle d’une Crucifixion de Francesco Trevisani.

Pendant 30 ans, les deux femmes ont collectionné des toiles de renoms et des dessins anciens : 17 tableaux et 40 dessins allant de la Renaissance au XIXème siècle. Un médaillon ou un portrait d’une madone signés de la main de grands maîtres italiens ou des esquisses centenaires. Une collection non pas constituée pour sa valeur, dans l’espoir qu’un jour le temps ferait croître leur prix de revente, mais bel et bien pour l’émotion que ces œuvres leur procuraient et pourrait procurer au public, une fois que la collection changerait de mains.

« Quand je les ai achetées c’est parce que je les aimais, ce sont des œuvres d’amour ».

C’est donc le musée des Beaux Arts et le Cabinet des Estampes (Galerie Heitz-Palais Rohan) qui recevront ces œuvres et les mettront en avant comme il se doit. Dans un musée à taille humaine où elles ne feront décidément pas de figuration, une véritable place de choix leur sera dédiée.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est don-musee-de-strasbourg-collection-artcapture-decran-2019-11-25-a-15-38-08-1024x640.png.
Marie-Claire Ballabio

Au coeur de la galerie Heitz, Rolland Ries et Alain Fontanel ont remis une médaille à Marie-Claire Ballabio pour son don. Aussi, les musées de Strasbourg deviendront légataires universels de ces œuvres. Ce qui veut dire que la collection Poitrey-Ballabio (du nom des deux femmes) perdurera dans le temps, qu’elle se développera encore en même temps que la vie du musée, elle constituera au fil des années un souvenir impérissable de l’amour de deux femmes libres et indépendantes.

***

GALERIE HEITZ / PALAIS ROHAN STRASBOURG

2 Place du Château
67000 Strasbourg
Ouvert toute la semaine de 10h à 18h sauf le mardi

***

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est don-musee-de-strasbourg-collection-artcapture-decran-2019-11-25-a-15-38-22-1024x640.png.
Jeannine Poitrey

Images : capture d’écran JT de 20h TF1

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here