Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Le Jasmin : on a (enfin) testé l’un des temples alsacien du couscous tunisien

17k Lectures
Publicité
Publicité

Bienvenue dans la chaleur de la belle et pas si lointaine Tunisie, ou plutôt au coeur du quartier des Quinze où Le Jasmin s’est discrètement installé il y a plus de sept ans. Le Jasmin, c’est ce petit restaurant familial et chaleureux d’une quarantaine de couverts qui fait aujourd’hui figure de référence dans l’univers riche et coloré de la restauration maghrébine à Strasbourg. Les tables vont aujourd’hui se remplir d’une jolie vaisselle artisanale, d’une abondance de semoule légère et parfumée, de viandes juste grillées et de petits légumes du soleil bien fondants afin de mettre à l’honneur un plat mythique et rassurant, la star incontestée de la maison : le couscous de la maman.


© Bastien Pietronave / Pokaa
© Bastien Pietronave / Pokaa

Au fourneau : La famille Ben Hamed et ses disciples installés à Strasbourg il y a plus de 40 ans. Au service ce midi : deux frangins placés sous le giron bienveillant de leur maman qui officie en cuisine. Bien connus des habitués de la maison, ils n’hésitent pas à répondre avec plaisir aux questions des gourmands les plus curieux pour partager un petit bout d’histoire ou de culture. Tous les détails de cette belle adresse excentrée nous montrent que nous sommes là en famille, les grands plats que l’on se partage, les objets qui racontent une histoire ou les photos d’antan qui trône fièrement sur les murs qui ont vu tant de gens défiler.

Leur crédo : on y sert à bout de bras des plats ensoleillés et généreux aux recettes forcément secrètes et bien gardées, de délicats thés maison et de belles spécialités maghrébines maison. Mais on y sert surtout des couscous tunisiens* à tomber, toujours avec la même minutie et un joli souci du détail. Avant même de goûter, tout est beau, plein d’odeurs et de cette chaleur perdue dont nous avons tant besoin. Le midi ou le soir et toujours à bons prix, la maison vous proposera une carte épurée présentant uniquement des plats typiques, savoureux et testés par le tout Strasbourg depuis que la terre est ronde.

*Le couscous tunisien est basé uniquement sur le salé (et non le mélange sucrée salé avec l’ajout de raisins sec par exemple) et préparé à l’huile d’olive et non au beurre ou au beurre rance comme leurs voisins marocains ou algériens.
© Bastien Pietronave / Pokaa
© Bastien Pietronave / Pokaa

Les spécialités :

  • Les couscous : merguez, boulettes de boeuf à la menthe, poulet, brochettes d’agneau, royal, de une à quatre viandes (entre 12 € et 24,50 €)
  • Les bricks à l’oeuf ou au thon (de 8 € à 9 €)
  • Ljja merguez (10€)
  • Salade Mechouia (10€)

Nos kiffs :

  • LE COUSCOUS. C’est simple sur la carte il y a une catégorie « Couscous » avec 12 références et une catégorie « Plats » qui en compte 3. Alors on vient surtout pour ça. D’ailleurs on trouve difficilement de meilleur à Strasbourg : des viandes de qualité bien cuites et saisies à la perfection, une semoule légère, du goût partout, rien à redire
  • La discrétion d’une adresse pourtant mythique. Presque cachée dans la petite rue Schimper, l’adresse ne dévoile presque rien, malgré le succès pas de grosse tête mais toujours le même amour de la cuisine
  • La simplicité de la décoration et loin des clichés comme le service : sobre et très pro
  • Le vin au verre était bon et son prix abordable (3,60€)
  • L’ambiance familiale et avec elle une certaine notion de proximité, on entend les conversations des autres, c’est un lieu vivant et j’adore ça
  • Le rapport qualité/quantité/prix est à tomber et les gros mangeurs se feront resservir avec plaisir comme chez mamie
© Bastien Pietronave / Pokaa
© Bastien Pietronave / Pokaa

Mais :

  • Au niveau de la déco des salles on aimerait voyager un peu plus, mais lorsque les plats arrivent dans une très jolie vaisselle on comprend que l’essentiel est devant nous

Les petits tips Pokaa

  • Un plat du jour différent est proposé chaque jour de la semaine, vous pouvez suivre la tendance semaine par semaine juste ICI
  • Le restaurant peut ouvrir exceptionnellement le dimanche pour des groupes de 15 personnes minimum (génies)
  • Les plats proposés se mangent aussi bien entre amis, en famille qu’avec sa conjointe ou son conjoint. En fait entre amis c’est mieux parce que si tu as des frangins, ils voudront toujours la dernière merguez, et t’inquiètes qu’ils l’a prendront sans demander
  • Mieux vaut réserver à l’avance : les habitués sont nombreux et les nombreux clients réservent souvent à l’avance
  • On vous propose un couscous à emporter ! Pour cela un petit coup de fil s’impose au 0388618796
  • Attention le couscous à la carte est massif !

***

Restaurant Le Jasmin

1 rue Schimper
67000 Strasbourg
0388618796

De 12 à 14h et de 19h à 22h, du mardi au samedi

La page Facebook du restaurant

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est le-jasminimage00004-1024x768.jpeg.

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

Le Jasmin : on a (enfin) testé l’un des temples alsacien du couscous tunisien

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !