En juin 2019, la Communauté de communes du Pays de Wissembourg lançait un appel à projet franco-allemand pour transformer l’ancienne base militaire de Drachenbronn en site touristique. C’est décidé, l’ancienne base aérienne accueillera finalement un chemin des cimes qui s’étendra sur près d’un kilomètre et permettra aux amoureux de la nature de prendre de la hauteur pour contempler la forêt des Vosges du Nord. L’ouverture est prévue pour l’été 2020. 

La base 901 de Drachenbronn était en fait une base radar et un centre de surveillance aérienne installée dans un ancien ouvrage de la ligne Maginot. Elle avait pour nom de code “Riesling radar”. Que voulez-vous, une certaine notion de l’élégance à l’Alsacienne.

Officiellement dissoute en 2015, l’ancienne base de l’armée de l’air française a fait l’objet d’un contrat de redynamisation de site de défense (CRSD). C’est dans ce contexte qu’un appel à projet à été lancé cet été dans le but d’imaginer un réaménagement, pour inciter les touristes à découvrir le site. C’est finalement un chemin des cimes qui s’apprête à être construit.

Chemin des cimes en République Tchèque © Erlebnis Akademie AG

Que deviennent nos anciens sites de défense en France ? 

Suite à nos implications passées dans différents conflits (voir programme du bac section histoire), de nombreux sites militaires français sont répartis sur le territoire français. Aujourd’hui, ceux-ci ont largement été fermés, car ils n’ont plus vraiment d’utilité. Mais que faire de ces établissements désertés ? Et bien c’est la Délégation à l’accompagnement régional (DAR) de la Défense qui est chargée d’engager ou non leur transformation. Elle établit des contrats de redynamisation de site de défense (CRSD) lorsque les zones concernées “connaissent une grande fragilité économique et démographique”. Actuellement, neuf de ces contrats sont en cours et concernent principalement le nord de la France comme le site de Drachenbronn.

Un parcours à 23 mètre de hauteur et un toboggan pour le “Riesling radar”

Situé dans la Communauté de commune de Wissembourg (au-dessus d’Haguenau, près de Betschdorf pour les connaisseurs, et dans le nord du Bas-Rhin pour les incultes), Drachenbronn est en plein cœur du parc naturel régional des Vosges du Nord.

Exemple d’un chemin de cime

C’est l’entreprise allemande EAK, qui va ériger la vaste construction d’un chemin des cimes. “Le chemin des cimes de l’Alsace verte” sera la dixième installation de l’entreprise en Europe et la toute première en France ! Les promeneurs pourront traverser la forêt en empruntant un sentier d’un kilomètre de long à une hauteur allant jusqu’à 23 mètres. Un bon moyen de se mettre au vert en prenant de la hauteur tel un petit oiseau, survolant la canopée vosgienne. Une tour d’observation de près de 30 mètres de haut et un toboggan feront aussi parti du complexe !

Envie de voir à quoi ça va ressembler ? La vidéo du projet, c’est par ici !


Photo de couverture : Chemin à la cime des arbres de Saarschleife, à Mettlach en Allemagne.
Crédits photo : Marc Stiebel pour l’entreprise EAK





Caroline Alonso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here