Ça y est les choses se précisent enfin. Primark, l’enseigne du géant irlandais du prêt-à-porter voit enfin le bout du tunnel (ou presque) après trois ans de travaux au bord du quai Kellermann. La marque est là, elle se prépare pour être prête à ouvrir les portes du monstre de la consommation du prêt à porter low cost pour mars 2020. Lancés au début de l’année 2017, les fondations ont mis 1 ans a être installées, le gros oeuvre devait nécessiter quant à lui pas moins de deux ans de travaux et l’installation de la marque un an de plus. Mais les investisseurs avaient à coeur de se bouger pour finaliser le mastodonte du t-shirt à prix cassé le plus rapidement possible. Alors, le chantier a passé la cinquième pour livrer les quelques 7 500 m2 de magasin avant le prochain printemps.

Désormais, le bâtiment a été livré à la marque. Elle en a les clefs, elle commence à s’installer et à prendre ses quartiers dans l’immeuble. Un bâtiment sorti de terre illico presto dont la « coque » et les grandes baies vitrées ont été installées à l’angle de la rue du Noyer par Valim, l’investisseur principal du projet. Elles sont désormais finalisées mais aucune vue de l’intérieur n’a pour l’instant fuitée. La prochaine étape sera la mise en place d’un cinquième étage comportant quatre logements (996m2 en tout), avec jardin s’il vous plaît.

On commence à comprendre pourquoi (à partir de maintenant seulement) plus aucune image ne doit plus fuiter : la marque est là et personne ne doit l’a déranger dans sa discrète installation. Le chantier, à l’intérieur du bâtiment protégé avance sûrement plus rapidement que prévu. On dirait que l’enseigne veut jouer avec l’effet de surprise et ouvrir le méga bordel un jour où personne ne s’y attendra. On y obstrue les fenêtres, chaque centimètre est barricadé, les ouvriers tiennent leur langue, mystère mystère.

Bref, Primark s’installe à Strasbourg, préparez-vous à fuir pauvres fous.

Le chantier aujourd’hui :

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est primark-strasbourg-1024x591.jpg.
Projection de l’enseigne finalisée, on l’attend pour mars 2020…
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est PRIMARK-STRASBOURG-POKAA-1024x755.png.
Vue satellite du terrain avant le début des travaux, on comprend l’ampleur des travaux

Rappelez-vous le début du chantier en 2017.

Et vous, que pensez-vous de l’arrivée de Primark dans notre ville ?

8 COMMENTAIRES

  1. Poser la question des conditions de travail (acces au toilettes cadences humiliations ….) et de l ambiance aux employes de Primark ouvert il y a 10 mois a Toulouse. C est tres low cost irlandais pour faire de marge sur le dos du personnel. Bon courage

  2. Top…vu celui de Madrid une tuerie…4 niveaux, grands écrans….un luxe…paris a côté est un entrepôt..j’ espère qu a Strasbourg il vont monté de niveau

  3. J’ai passer les journées de formation primark à Toulouse.

    J’ai du quitté mon emplois en CDI mais une fois arrivé le jour J, on me dit d’attendre plusieurs mois avant de pouvoir commencer à travailler…
    On nous a martelé que primark n’est pas de la « fast fashion », que les produits sont de qualité standard et que les prix sont du au fait qu’ils n’investissent pas dans la communication tout en nous rappelant que primark fait preuve de grande « éthique » sur la chaîne de production.
    Primark nous a aussi rabâcher le système d’évolution interne prometteur et une ambiance conviviale en interne…

    Pour terminer, il nous a fallu défiler fevant tout le monde avec des vêtement aléatoire et faire une chorégraphie de groupe si on perdait à un questionnaire.

    Au finale il y a juste le rush des premiers jours qui était vraie.

  4. en voyant les premiers commentaires, l’expression « quand le sage montre la lune ……… regarde le doigt » prend tout son sens!!

    ps: à vous de remplir le blanc …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here