La résidence Winston 2 dans le quartier de l’Esplanade est l’une des plus grandes de Strasbourg, puisqu’elle peut accueillir jusqu’à 400 étudiants. L’Espla, des studios, des étudiants, jusque-là, rien de spécial. Mais en un an, la résidence a pourtant changé de visage. Le changement c’est maintenant concerne surtout les espaces communs. Complètement repensés, et flambants neufs, ils donnent accès aux occupants à de très nombreux services, bien loin du cliché du minuscule logement étudiant un peu vieillot.

Vue de l’extérieur, l’immeuble de la résidence étudiante Winston 2 du 25/27 rue de Londres ressemble plutôt à tous les autres blocs qui l’entourent. Mais à l’intérieur, elle fait toute la différence. Sur la base d’une consultation auprès de ses locataires, l’entreprise Nexity a entièrement repensé son concept de résidence et vient de terminer les travaux de rénovation de la plus ancienne résidence de son parc immobilier, et elle est à Strasbourg !

Un espace café pour chill.
La kitchenette étudiante version 2019.

Différents espaces ont été aménagés, comme un espace de travail ou pour simplement boire son café, un espace salon avec une télé et des jeux à disposition, et même une salle de sport pour ceux qui voudraient entretenir leur summer body. Les résidents ont donc tout à disposition, sans avoir à bouger de chez eux.

Des jeux par ci,
par là.

Plus besoin de lâcher son Smartphone

La résidence a sa propre application mobile nommée « Monbuilding », grâce à laquelle les locataires peuvent discuter entre eux en public ou en privé. On y trouve aussi toutes les informations sur les services proposés, le programme des animations ou les procédures de sécurité comme pour signaler un incident par exemple.

De nombreux équipements sont mis à disposition et peuvent être réservés via son compte : de l’électroménager, des ustensiles ou des appareils pour cuisiner, qui prennent souvent beaucoup trop de place dans un studio (comme ton appareil à raclette…). L’application permet aussi d’échanger des services ou des compétences avec tes voisins, qu’ils soient au sein de l’immeuble ou bien du quartier, comme du co-voiturage, proposer du soutien scolaire, du baby-sitting ou des cours en tous genres.

La certification Nicolas Hulot

Oui bon, évidemment que ça n’existe pas. Mais on est sûrs qu’il trouverait ça cool. Parce que le fait que Mère nature soit dans de sales draps ça commence doucement à rentrer dans la caboche de tout le monde, et ça transparaît dans nos modes de vie. Du coup, choisir un lieu de vie qui respecte ces besoins et s’engage dans une démarche écolo, c’est plutôt pas mal.

Il est possible de se faire livrer à la résidence (avec une petite remise des familles) des paniers de légumes bi-bi yo-yo des Jardins de Marthe, un maraîcher de Strasbourg, pour cuisiner des bons p’tits plats sans assaisonnement aux pesticides. Plusieurs locaux à vélos sont aussi accessibles pour inciter les étudiants à se déplacer sur une monture écolo (ce qui leur permettra peut-être d’échapper au fléau du vol de vélo dans la Capitale alsacienne et d’en racheter un tous les 3 mois). À l’avenir, il est également prévu que des vélos soient mis à disposition gratuitement.

Dans les espaces communs, on trouve également des bacs de tri et le recyclage est pris en charge par la filière alsacienne de collecte Origami. 

Des bacs de collecte explicatifs.

Le paradis, c’est les autres

L’une des autres ambitions de la résidence, c’est de sensibiliser à la solidarité. Voilà pourquoi on retrouve dans l’espace « salon » une bibliothèque participative où les occupants peuvent partager leurs lectures, mais aussi un espace consacré aux dons, pour y déposer ou prendre des objets. Les locataires qui souhaitent s’investir dans le bénévolat sont aussi invités à participer à certaines actions en partenariat avec les associations locales (en plus, ça pèse toujours sur le CV). Récemment, plusieurs d’entre eux ont ainsi participé à des travaux de rénovation, avec l’association Habitat et Humanisme, qui met à disposition des logements pour des ménages en difficultés.

Une salle de sport pour les motivés.
Et des équipements à dispo.

Pour inciter les occupants à se rencontrer et à échanger ensemble, des animations sont prévues tout au long de l’année. Pour le moment, plusieurs résidents ont déjà pu suivre un cours d’auto-défense, un atelier de cuisine, une initiation aux gestes de premiers secours ou encore apprendre à fabriquer des produits ménagers écolo pour les plus chimistes d’entre eux.

Et parce qu’il faut se sentir bien avec les autres, mais aussi avec soi-même, tous les résidents ont l’opportunité de rencontrer un professionnel de chez Apsytude, une association de psychologues spécialisée dans le bien-être des jeunes et des étudiants.


Soutenu mais non relu par Nexity.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here