Ça ne vous aura pas échappé : ces derniers jours, il a fait chaud. Partant de ce postulat alarmiste, sauf pour un peuple d’irréductibles amateurs de Chouchen, tous les médias vous donnent leurs meilleures astuces pour échapper à la canicule. À Pokaa néanmoins on opère à contre-courant de la vague, comme Johnny Utah. Voici donc les six conseils de professionnels pour choper l’insolation la plus chaude de votre région !

Boire de l’eau avec modération

Vous le savez sans doute, boire l’eau calcaire strasbourgeoise est dangereux pour la santé des insolations. S’hydrater vous rafraîchit, et vous protège contre le sempiternel et toujours extrêmement agréable coup de chaud.

Dès lors, le Pokaatips est de limiter votre consommation hydraulique. Par quoi remplacer ? Eh bien par de l’alcool évidemment ! Ça monte au cerveau, ça déshydrate et ça rend toute chose : le combo parfait.

Si en plus vous pouvez rajouter du sucre par dessus tout, vous aurez toutes les cartes en mains pour réussir votre plus belle insolation. Et ça tombe bien : c’est le retour de la saison du Spritz. Alors profitez-en !

Portez vos plus beaux pulls

Permettez-moi de vous parler de fashion pour quelques minutes. L’insolation, ce n’est pas qu’un état d’esprit ; c’est également un style de vie.

Et quoi de mieux que de montrer à tous ces has-been qui s’habillent légèrement que d’être en avance sur les tendances. On aimerait vous faire croire que le pull tricoté avec amour par mamie n’est réservé que pour la saison automne-hiver 2019. N’écoutez pas les diktats de la mode : selon eux un sac IKEA a son équivalent Balenciaga et Desigual est toujours une marque.

Votre état d’esprit en cette canicule

Soyez donc aventureux : cette semaine, sortez le pull ! La sensation de chaleur s’intensifiera au cours de la journée, pour vous donner une sensation de malaise optimale. Après tout, il faut souffrir pour être à la pointe de la mode.

Évitez les parcs

Strasbourg est une ville de parcs. Qui, dans la lâcheté caractéristique de la nature, empêchent les insolations de briller. Avec de l’eau fraîche et de la verdure, les parcs favorisent la récupération après de longs moments au soleil.

Crédit @Chloé Moulin

Dès lors banissez le Heyritz, la Citadelle, l’Orangerie, bref évitez tout ce qui est un tout petit peu boisé. D’ailleurs évitez tous les arbres ; n’ayez pas peur de prendre des décisions chocs allant à l’encontre de cette bien-penseance écologique. Si vous voulez à tout prix une insolation les arbres ne sont pas vos amis.

Prenez des glaces

En revanche, les zones plus piétonnes et bétonnées sont tout à fait conseillées. Privilégiez d’ailleurs les zones très touristiques : le plus de monde, meilleure sera l’insolation.

Dans les places les plus touristiques vous pourrez trouver des vendeurs de glaces. Pas de glaçons hein, pauvres fous ça pourrait diminuer vos chances. Je parle bien des glaces, ce truc extrêmement sucré pour lequel vous devez attendre des heures au soleil. Double combo. Maximum d’efficacité.

Laissez tomber la crème solaire

Laissez votre peau respirer : les crèmes solaires sont remplies de produits toxiques pour votre épiderme. Laissez faire les produits naturels : les rayons du soleil sont là pour vous chauffer.

Pas besoin de protection, votre corps va s’autoréguler. Ce conseil vaut évidemment pour tout votre corps. Bras, torse, jambes et même la tête. En effet, si la crème solaire est censée vous protéger des rayons du soleil, la casquette ou le bob, pour les plus stylés d’entre vous, sont là pour bloquer les insolations.

Crédit @ajr_images

Vous l’avez déjà compris : ceci est une indignité qu’il ne faut pas laisser passer. Soyez roses les amis !

Courir pour attraper son tram

Enfin, pour terminer en beauté, je vais vous parler de ce que je maîtrise le plus ici : le sport. C’est bien connu que le sport en pleine chaleur est un facteur décisif dans l’obtention d’un Master 2 insolation. Mais ce que je vous propose là a l’avantage de combiner sport et masse de gens. Oui, je vous emmène vers le doctorat.

Ce mercredi et ce jeudi, dans les heures les plus chaudes, qui sont souvent les plus peuplées, baladez vous, comme ça tranquilles, naturels. Normalement vous devriez rapidement voir un tram arriver. Dès lors, n’hésitez pas : courez l’attraper. Même si ce n’est pas le votre.

Avec un peu de chance vous arriverez dans un tram d’heure de pointe. Bondé comme il faut et transportant comme vous le sentez, la chaleur étouffante du monde vous écrasera. À l’ouverture des portes vous sentirez moins la chaleur. Le piège est parfait !

Densifier la ville

Celui-ci est davantage en bonus, parce que ce n’est pas tellement de votre ressort. Mais comme dit dans le conseil numéro 3, les parcs font de l’ombre aux insolations. C’est pourquoi en ce moment vous voyez s’ériger de nombreux bâtiments à Strasbourg ou dans sa périphérie : la ville refuse de perdre sa place dans le top 3 des villes les plus chaudes pour les insolations.

L’industrie du BTP est donc énormément requise ces derniers temps, bétonnant l’atmosphère, permettant aux citoyens de choper leurs insolations en toute quiétude. Merci qui ?

Vous voici donc parés pour affronter ces prochains jours de canicule. Équipés des meilleurs conseils pour choper des insolations de qualité, les maux de crânes et les couleurs de flamand rose n’auront plus de secrets pour vous. À vos marques, prêts… cramez !

1 commentaire

  1. Bien vu le coup de la bétonisation… et en plus, ce n’sont même pas les « gars du chantier » les fautifs.
    Les barres et HLM, cousins de l’insolation… Faites gaffe!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here