Oyez-oyez braves gens ! Qui n’a jamais rêvé de voir des joutes de chevaliers en mangeant un kebab de sanglier ? De voir des « vilaines sorcières » cramer sur un bûcher pour expier leurs pêchés devant un inquisiteur ridicule ? De boire de la bière à la châtaigne pendant que d’autres s’en mangent… des châtaignes ?! Combats à l’épée et reproduction de la vie au Moyen-âge, voici quelques images d’un dimanche au Haut-Koenigsbourg et à la 17e Fête de Remparts de Châtenois.

Dimanche dernier, c’était LE rendez-vous des fans d’histoire, de spectacle vivant ou de série à succès en Alsace. Ambiance Vikings ou Game Of Thrones dans le petit village de Châtenois, construit sur d’anciens remparts, non loin de Sélestat. Pendant toute une journée, des visiteurs par milliers se sont engouffrés dans l’enceinte du village, partiellement transformé en fête médiévale. En parallèle, à une dizaine de kilomètres, le célèbre Château du Haut-Koenigsbourg a aussi joué le jeu, avec des animations supplémentaires de la visite traditionnelle.

Un château fort et un village replongés dans le Moyen-Âge

Dans ce château datant au minimum du 12e siècle, détruit, délabré, reconstruit ou restauré à plusieurs reprises, on trouve de nombreux objets et décorations de reconstitution médiévale. Ce dimanche, en bonus, il y avait quelques animations d’histoire vivante comme des exercices de tirs au canon, à l’arquebuse ou encore des scènes de vie de château comme de l’artisanat, des défilés, de la danse, de la musique, de la cuisine… En résumé, un gros effort niveau costumes et mise en scène, mais une immersion un peu délicate entre les travaux et la foule de gens qui ont, comme nous, décidé d’y faire un tour ce dimanche ensoleillé.

« Plus de 500 acteurs en costume » selon les organisateurs

Pour ceux qui ont déjà pu visiter le château fort du Haut Koenigsbourg, le plus intéressant était peut-être la Fête des Remparts, dont quelques animations étaient organisées en partenariat avec le château du Haut-Koenigsbourg. De nombreux spectacles étaient organisés dans une ambiance très familiale et bon enfant, avec, en premier lieu, un show équestre des « Cavaliers du rêve ».

Le plus marquant était probablement la diversité des activités et des animations. Tout autour des remparts, il est possible de voir des danseuses déguisées en Esmeralda, des chevaliers combattants à l’épée, des tisseurs, des fabricants de côte de maille ou encore des vendeurs de champignons. En faisant le tour du village, le temps d’une bière à la châtaigne et un kebab au sanglier cuit à la broche, on aperçoit des gens déguisés en inquisiteur, en princesse, en bourreau, en duc, en artisan ou en serf.  De jeux médiévaux pour enfants étaient installés, de même qu’un marché médiéval avec différents revendeurs dont des anciens métiers. Des fouilles archéologiques sont toujours en cours au sein des remparts.

Un orchestre, des déambulations musicales, du théâtre de rue…  

En résumé, un beau plongeon surprenant dans le Moyen-Âge fantasmé, loin d’une immersion réaliste de la dure vie de village à l’époque de la peste, certes, mais tout en festivité et en couleurs et avec de nombreux éléments de reproduction historique proches de ce qu’aurait pu être les jeux et les spectacles de l’époque… fans d’histoire médiévale, notez la date pour l’année prochaine !

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here