Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

La Maison des Mezzés, la petite adresse pour croquer la Syrie sans chichis

2.2k Lectures
Publicité
Publicité

Bienvenu à la Maison des Mézzés (aussi appelée Chez Marie). Ce petit restaurant situé rue des orphelins, à deux pas de la place d’Austerlitz. C’est dans ce quartier où les restaurants se comptent par dizaines que notre famille du jour a voulu s’installer il y a plus de huit ans. La Maison des Mézzés se veut loin des concepts et des établissements trop guindés. Ici, on prône une certaine franchise, une authenticité venue directement de Syrie. Vous profiterez d’une ambiance de copains, de famille, une proximité qui rapproche hôtes et invités. Vous dégusterez une cuisine familiale d’une rare qualité, faite maison, colorée et pleine de saveurs. Vous partagerez surtout toute la sympathie et l’hospitalité d’une tribu qui a fait de ce restaurant sa maison. Une femme joyeuse et deux vrais gentlemans qui donnent tout ce qu’ils ont pour faire sourire votre palais. Nous y sommes allé un soir de semaine pluvieux pour voir jusqu’où le voyage nous mène, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’on a pris une claque, ce genre de claque qui fait du bien.

Tous les articles

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est la-maison-des-mezzesimage00003-1024x768.jpeg.

Au fourneau : Madame c’est Marie, une figure bien connue dans le quartier et par les associations locales qu’elle soutient. Monsieur c’est Georges, le fils à la voix chaude c’est Fadi. Elle officie en cuisine et prépare elle même toutes les spécialités de ses mains délicates. Mais ne croyez pas qu’elle ne fait que cuisiner. Non monsieur ! Elle garde un oeil sur le feu et l’autre sur la salle qu’elle supervise de loin comme un discret Jedi. Sans bruit, elle s’assure que l’harmonie du service est bien respectée et que les clients sont satisfaits. Elle tient d’ailleurs à saluer tous ses convives et à leur demander avec le sourire si tout leur convenait, pas de place pour la déception. En salle c’est le Fadi ou Georges qui prennent les commandes avec douceur, calme et un brin de malice. Besoin de stresser ? Pourquoi faire. On prend le temps de tout vous expliquer, de vous écouter, toujours avec délicatesse. La nuit tombe et on s’attache déjà à ce petit restaurant autant qu’à ces jolies personnes qui le font vivre.

Leur crédo : Des préparations syrienne maison de type mezzés de grande qualité. Une qualité qui fait de ces petits bouchées l’une des cuisines méditerranéennes le plus savoureuses de la ville. Je m’explique : la maison des mezzés est l’un de ces restaurants dans lequel tu arrives par hasard ou par le bouche à oreilles et duquel tu ne repars JAMAIS indifférent. Tout simplement parce qu’on y ressort surpris d’y trouver de telles saveurs et cette hospitalité qu’on croyait perdue. D’apparence très simple, on comprend vite que la chose capitale est là, en train se préparer doucement dans 6m2 : la cuisine et rien que la cuisine, cell qu’on prépare avec franchise à partir de 9h du mat. Et c’est après le premier coup de fourchette que l’on comprend tout : chaque préparation surprend tout simplement. On redécouvre la cuisine méditerranéenne et ses saveurs que le surgelé n’a finalement pas encore tué. On prend le temps de déguster et d’apprécier pleinement chaque bouchée faite minute avec minutie, doigté et précision. Et ça… ca change absolument tout.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est la-maison-des-mezzesimage00002-1024x768.jpeg.
Les légumes sont du jardin s’il vous plait

Les spécialités faites maison

  • Des sambousek (petits chaussons de pâte brisée)
  • Des kebbés (boulette de boulgour farcie)
  • Du houmous
  • Du caviar d’aubergine
  • Des fatayer (petite pâtisserie salée)
  • Du poulet et du kebab
  • Du taboulé
  • Des baklawas
  • Des falafels et d’autres spécialités en fonction des disponibilités et des saisons bien-sûr

Nos kiffs

  • La cuisine familiale est vraiment délicieuse en tout point, bravo.
  • Le rapport qualité prix est exceptionnel
  • L’accueil et l’hospitalité font du bien au moral.
  • Tout est fait maison et frais, ça fait toute la différence.
  • On profite d’une cuisine franche et brute à la saveur délicate
  • La carte est toute petite et on aime beaucoup. Parce que les produits sont frais et que Marie n’a que 2 bras et 4 plaques de cuisson, et elle commence déjà à cuisiner à 9h00 du mat 😉
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est la-maison-des-mezzesimage00030-1024x768.jpeg.

Mais…

  • La décoration intérieure mériterait de nous faire voyager davantage, sans rentrer dans le cliché d’une salle trop décorée bien-sûr. On souhaiterait que cette jolie troupe nous raconte davantage la belle histoire de Marie et de sa famille.
  • On souhaiterait également trouver au moins une bière pression ou des bières importées de la région syrienne.

Les ptits Tips Pokaa

  • Le menu du soir à 15,00 € est complet et diversifié, que vous soyez végétarien ou non vous saurez l’apprécier.
  • Le menu du midi (entrée + plat à 10,50 €) est différent chaque jour de la semaine, le soir on a le choix entre un menu végétarien ou un autre à base de viande.
  • Si vous voulez profiter du calme d’un petit restaurant de quartier la maison de mezzés est le lieu parfait. Quand les beaux jours sont là vous pouvez profiter d’une petite terrasse.
  • Le restaurant a même accueilli un ancien président… et on sait qu’il savait manger. Sur les photos affichées dans la salle il a l’air satisfait. Encore un gage de qualité.
  • Les fruits et légumes viennent de leur propre jardin, et ils sont bios !
  • Vous pouvez tout prendre à emporter si vous le souhaitez (le préciser lors de la commande). Si vous êtes adepte des doggy bag et que vous n’aimez pas consommer le plastique des emballages, venez avec votre tup !
  • Prenez le temps de discuter avec vos hôtes et vous ne serrez pas déçus

Le mot de la patronne (Marie)

Les voisins et ceux qui me connaissent font partie de la famille et connaissent ma vision de la cuisine et de l’hospitalité : les gens qui viennent manger chez moi deviennent des proches, au fur et à mesure d’échanges et de discussions. Ca fait du monde à la fin, et tout ce que j’aime c’est d’être bien entourée. Alors la boucle est bouclée. Mon « seigneur » ce n’est pas l’argent et les clients qui franchissent le pas l’ont bien compris. Je fais de la cuisine comme le font les mamans, je veux aider les gens en leur faisant à manger en leur procurant un plaisir qui se perd silencieusement. Les gens viennent manger chez moi les yeux fermés, ils sont parfois même abonnés (vrai de vrai). Ici on prend le temps, on écoute, on conseille et chose importante : ON RIGOLE ! Chez moi c’est une joyeuse colonie. Je propose même de faire les gâteaux pour les anniversaires, parce que les enfants m’adorent, c’est du boulot mais ça leur fait plaisir alors ça me touche. Je ne gagne pas beaucoup mais je suis heureuse, parce que mes clients amis sortent en souriant.

La maison des Mezzés

5 Rue des Orphelins
67000 Strasbourg
Ouvert du lundi au vendredi de 12h00 à 14h00 et de 19h00 à 22h00.
Le samedi de 19h00 à 22h00
0369146077

La page Facebook du restaurant

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est la-maison-des-mezzesimage00039-768x1024.jpeg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est la-maison-des-mezzesimage00023-1024x605.jpeg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est la-maison-des-mezzesimage00013-1024x768.jpeg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est la-maison-des-mezzesimage00011-1024x768.jpeg.

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

La Maison des Mezzés, la petite adresse pour croquer la Syrie sans chichis

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !