On le croyait disparu des écrans radars depuis la fin officielle de son label Bromance en 2017. Mais ça aurait été mal juger Louis Rogé aka Brodinski, qui n’a pas fini de faire parler de lui. Entre électro et rap, le producteur français a signé son grand retour l’année dernière via son nouveau clip “Split”, en featuring avec Peewee Longway, icône émergente de la trap d’Atlanta, protégé de Gucci Mane. Il sera le 30 mars sur la scène de la Laiterie, pour un de ses sets explosifs et Pokaa te fait gagner tes places.

Brodinski a commencé à mixer très tôt, s’entourant d’artistes tels que Busy P, Yuksek ou Dj Mehdi, son mentor. Ce dernier lui apprendra à construire des ponts entre la musique électronique et le rap. Brodinski lance son premier EP Bad Runner dès l’âge de 20 ans, puis connecte avec Manu Barron, patron de Savoir-Faire, une structure internationale qui, ces dernières années, a développé certains des meilleurs clubs à Paris (Silencio, Social Club). C’est avec lui qu’il co-fondera en 2011 le label Bromance, qui accueillera entre autres Gesaffelstein.

Dès lors, le duo Gesaffelstein/ Brodinski se fait repérer par Kanye West. Séduit par leur univers sonore, le plus famous des rappeurs américains leur propose de collaborer sur son 6 ème album  » Yeezus ». Ainsi, à 25 ans, Brodinski s’associe à de super stars américaines, possède son propre label et mixe à travers le monde. Le producteur français lorgne depuis longtemps du côté du hip-hop d’Atlanta, qu’il n’hésite pas à mettre à l’honneur sur son premier album ‘Brava’ sorti en 2015. Pour la création de cet album, il fait appel à MYD, producteur et DJ français, membre du quatuor électro innovant Club Cheval, et à KORE, producteur lui aussi français et associé historiquement à de gros succès en rap et R&B.

Sur Brava on retrouve un casting international, la chanteuse australienne Georgi Kay, Maluca (New York et Paris), Louisahhh!!! (DJ et chanteuse, membre de Bromance), et de rugueux rappeurs américains d’Atlanta, Memphis ou Houston : Chill Will, Bloody Jay, Peewee Longway, Young Scooter…. Bien loin des stars de pages de magazine, Brodinski s’intéresse au son des rues américaines où l’on survit, il sillonne les moindres recoins d’Atlanta, pour y chercher des rappeurs et les faire poser sur des beats technos.

Au delà de son style musical bien personnel, Brodinski nous embarque dans des univers visuels toujours produits avec beaucoup de soin. Son dernier clip Split est signé Pavel Brenner et s’inspire de l’esthétique de l’Europe de l’Est des années 90, sur fond de mafia et de corruption dans les rues d’une ville américaine. La fin du clip, laisse sous-entendre que le prochain Ep en construction risque fort de nous faire saigner du nez et des oreilles tant il sera explosif.

Lors de la sortie de son premier album, Brodinski avait fait appel aux plasticiens avant-gardistes du Creative Sweatshop, afin d’élaborer une tenue de scène en matière réfléchissante 3M qui le rendait « invisible » aux flashs des photos lors de ses shows. Il n’y a nul doute, quant au fait que Louis Rogé est un artiste complet, alternatif et pointilleux, dont le souci esthétique et qualitatif promet une nuit que tu n’es pas prêt d’oublier. Et parce qu’on est sympas, on te fait gagner tes places.


POKAA te fait gagner 2X2 places pour LE CLUBBING DE BRODINSKI

Comment ça se passe?

C’est simple, il te suffit de faire trois choses.

Le gagnant remportera deux billets pour le clubbing du 30 mars à la Laiterie.

Résultat du tirage au sort dans la semaine ! Bonne chance =).

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here