L’ancien membre phare du collectif de rappeurs l’Entourage, l’enfant de Villeneuve-la-Garenne, aka Guizi, revient dans la région pour partager ses rimes avec le public Mulhousien. Invité par la collectif LeBruitQuiPense, il est en concert à la salle du Noumatrouff le 3 novembre prochain, et on vous fait gagner des places.

Salle du Noumatrouff à Mulhouse

S’il y en a un à qui on ne peut pas faire le reproche du manque d’authenticité dans le rap game, c’est bien Guizmo. Enfant de la street, père dealeur, ayant grandi en ZUS/ZSP, donc au vécu qui inspire ce genre de musique à l’époque, ses punchlines tapent chirurgicalement là où ça fait mal, portant la plume dans la plaie d’une partie nécrosée et abandonnée de la société. Attention, ce n’est pas du rap conscient, mais aussi efficace pour peindre ce monde qu’il connaît avec ses codes et ses vices, sans phantasme imaginaire, mais avec obsession. A côté de ça, après une sortie de prison pour racket et arnaques, il tabasse du MC dans les fameux « Rap Contenders » auxquels il participe à l’organisation avec l’Entourage, notamment dans une scène devenue mythique du rap français : « J’t’ai vu dehors avec 5 teilles de Balantines ! Normaaaaaal ».

Cette garantie d’authenticité joue beaucoup sur la popularité grandissante du collectif et rajoute une bonne part de « streetcred » au Rap Contenders. Le collectif évolue et perce dans l’underground parisien, au mélange entre retour du boombap old school à l’ancienne, le retour d’un rap technique presque sportif et aux valeurs historiques du hiphop (les crews, les battles, les open-mic, les freestyles à l’arrache etc), mais aussi autour d’une vibe newschool bien spécifique au collectif. Un mélange qui retourne le rap parisien des années 2010 et, avec l’émergence de Youtube, transformera considérablement une partie de la scène rap des années suivantes.

Un rappeur torturé mais extrêmement productif (1 album studio par an + freestyles et featurings)

Guizmo se séparera pour autant du collectif, suite à une brouille dont on ne connaîtra sans doute jamais les raisons véritables. Il continue sur son label Young & Winner (Y&W) en solo, peaufinant ses morceaux en termes de thèmes, de styles et de sensibilité, souvent d’une tristesse ou d’une noirceur abyssale. Alors qu’il se plonge dans l’alcool et la drogue, il tourne entre trap, samples de chanson française, boombap ténébreux, mais aussi teintes de jazz et enchaine les featurings avec de nombreuses figures du rap (Scred Co, Despo Rutti, Seth Gueko… des freestyles avec Oxmo Puccino et Youssoupha ou encore plus récemment, l’étonnant featuring avec BigFlo & Oli) restant une figure importante de la scène française.

Le timbre déchiré par la cigarette, l’alcool et l’émotion, bien qu’un peu marginalisé, il a su rester productif et faire évoluer sa musique tout en gardant l’essence de ce style bien à lui qui l’a fait percer. Ces dernières années et notamment dans son album Renard, il rentre dans une phase de reconstruction personnelle et de transmission de son savoir et vécu plus qu’un étalage d’égotrip et d’esthétique de gangster proches des codes virilistes, misogynes et homophobes qu’on retrouve peut-être trop souvent dans le rap, encore aujourd’hui.

En première partie, c’est le rappeur Mulhousien PEK qui envoie aussi du sale, petit extrait ici.

Pour assister à ce concert qui promet de faire bouger des têtes et des boules, deux options :


Pour l’option numéro deux, on met 2 x 2 places pour le concert en jeu. Pour participer, c’est tout simple et classique :

Les gagnants seront contactés par un membre de l’équipe sous peu.


Guizmo en Concert au Noumatrouff

Le Samedi 3 Novembre prochain à 20h30

Rue Alain Bashung (anciennement Impasse de la Mertzau), 68100 Mulhouse

Collectif Le Bruit qui Pense

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here