Pour ceux qui sont allés à l’Unistra ou qui y sont toujours, vous savez à quel point il peut être parfois complexe de s’y retrouver : entre Espace Avenir, le service de la vie universitaire, le réseau alumni, le service d’action culturelle ou encore le CROUS, beaucoup d’options sont proposées mais on ne sait pas toujours vers lesquelles se tourner. Heureusement, pour mieux comprendre tout ça, il existe au sein de l’Unistra un pôle d’appui à la réussite étudiante, dans lequel travaillent Morgane et Alexandra.

Il y a un an et demi, suite à une enquête menée auprès des étudiants, elles ont réalisé qu’il existait une corrélation entre le taux de réussite de ces derniers et leur connaissance des services proposés par l’université. C’est ainsi qu’elles ont décidé de monter, à l’aide d’étudiants, d’acteurs professionnels et de la société de production Red Revolver, une web-série drôle, légère et pleine de fraîcheur, afin de présenter les services de l’Unistra de manière plus fun que sur une plaquette A5 (on vous en parlait même déjà ici). Quelques mois plus tard, coup de projecteur sur « Galères Vikings » et ses 7 épisodes plein de surprises et de rebondissements, crée avec beaucoup d’amour.

Quand les Vikings se retrouvent projetés à l’université

« Galères Vikings », c’est l’histoire d’Amélie, une étudiante strasbourgeoise populaire et  hyper connectée. Elle porte une attention permanente à son image, à sa côte de popularité, aux réseaux sociaux. Cependant, il y a une chose qu’Amélie cache à ses amis : elle voue une véritable passion aux histoires de Vikings. Le soir, elle se plonge dans les Chroniques de Bjarnhild, et laisse vagabonder son imagination, jusqu’à s’endormir sur les pages de son livre. A son réveil, les trois héros principaux, Ragnard le guerrier, Kaalv le sorcier et Aasveig la princesse, sont présents dans sa chambre. Une immersion peut-être un peu trop intense pour la jeune fille, qui met quelques minutes à s’en remettre. Une fois les émotions retombées, elle va devoir trouver un moyen de renvoyer ces trois là dans leur monde. Mais en attendant, afin qu’ils passent inaperçus à l’Université, elle décide de les faire inscrire en tant qu’étudiants. Entre situations loufoques, suspense, humour ou encore l’apparition d’un sombre personnage, « Galères Vikings » est grand public et vraiment chouette à visionner. 

Un projet intégrant du début à la fin les étudiants de Strasbourg 

Depuis le début, Alexandra et Morgane font en sorte de mettre les étudiants au cœur de la construction de ce projet et c’est en recueillant régulièrement leurs avis et leurs opinions qu’elles ont compris qu‘il fallait créer quelque chose permettant d’utiliser les médias les plus utilisés actuellement par la nouvelle génération, tels que Facebook , Instagram ou Youtube. La petite équipe a donc ainsi opté pour le format de la web-série et a décidé de faire appel là aussi aux étudiants pour écrire un scénario. Un Hakaton scénaristique a été organisé : les participants encadrés par des scénaristes pros de chez Red Revolver ont eu 48h pour créer une histoire qui intègre les différents services de l’université.  A l’issue des 48h, la trentaine d’étudiants répartis en groupe ont pitché le scénario devant le jury et c’est « Galères Vikings » qui en est sorti vainqueur.  Suite à cela, deux scénaristes ont retravaillé le scénario tout en gardant l’idée originale afin de lui donner une dimension plus professionnelle, puis le tournage a débuté au mois de mai. 

L’envie d’intégrer les étudiants à ce projet s’est confirmée jusqu’au bout, puisqu’ils ont été 16 stagiaires sur le tournage de « Galères Vikings ». Ils ont ainsi pu apprendre sur un vrai tournage toutes les ficelles du métier dans une ambiance conviviale où les liens se sont visiblement tissés très vite. Petite anecdote marrante, vous pourrez apercevoir dans la web-série cinq acteurs principaux joués par des comédiens pros mais également quelques figurants. Alexandra nous raconte:

 » Quand on a fait l’appel à figurants, vous aviez été plusieurs médias à le relayer, dont France 3 qui l’avait fait sans nous contacter auparavant et qui du coup avait laissé entendre qu’on cherchait des figurants Vikings… alors que pas du tout, nous on cherchait des gens lambdas. Du coup, on a eu plein de mails de barbus en mode qui nous écrivait « Regardez, je suis très barbu« , ou encore : « J’ai deux petits jumeaux, ils ont des déguisements Vikings parfaits etc. » C’était assez drôle »

« Galères Vikings », c’est donc un projet qui sort des sentiers battus, du cadre institutionnel. Un moyen supplémentaire, complémentaire, de présenter les services de l’université de manière ludique et franchement drôle. En plus, quoi de mieux que les étudiants eux-mêmes pour savoir ce qui leur est le plus adapté ? Les 7 épisodes de « Galères Vikings » sont disponibles depuis hier. Si toi aussi, tu veux savoir ce que donne Ragnard le guerrier dans une salle de classe, c’est juste ici ! →

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here