Pour ceux qui ne savent pas encore que les Alsaciens pèsent dans le business game, sachez que notre belle région a enfanté certains des plus grands entrepreneurs de l’époque moderne. Et cette sélection des 5 plus grandes multinationales créées par des Alsaciens va vous apprendre que nous n’avons pas qu’inventé le Gewurztraminer et les bretzels !

  • Schlumberger

Cette gigantesque société est inconnue du commun des mortels. Et pourtant, c’est une entreprise qui rend le monde dans lequel on vit possible, car le plastique présent dans l’appareil sur lequel tu lis ces lignes, l’essence qui remplit le réservoir de ta voiture ou de l’avion qui te permet de partir loin en vacances est certainement sorti du sous-sol de la terre grâce à cette entreprise. En effet, Schlumberger est un des leader mondiaux de forage, de la prospection et de l’exploitation pétrolière. La société compte aujourd’hui plus de 100 000 employés à travers le monde et a réalisé un chiffre d’affaire de plus de 27 milliards de dollars en 2017.

L’entreprise fut créée par les frères Conrad (1878-1936) et Marcel Schlumberger (1884-1954), nés à Guebwiller dans le Haut-Rhin, et sont issus d’une famille de la bourgeoisie alsacienne qui a fait fortune dans l’industrie textile dans la région de Mulhouse. Nos deux frérots ont inventé au début du XXème siècle une technique révolutionnaire qui leur permet en 1927 de réaliser, pour la première fois au Monde, une prospection électrique à Pechelbronn dans le Bas-Rhin. Cela veut dire que grâce à leur innovation il est était maintenant possible de savoir à l’avance si un sol peut contenir du pétrole, ce qui a tout simplement ouvert la voie à l’industrie pétrolière moderne. La société qu’ils ont créée déménagera ses activités à Houston au Texas en 1940 pour fuir l’occupation allemande de l’Alsace.

Pour l’anecdote : Les fonderies Schlumberger, encore en activité à Guebwiller de nos jours, ont été créées par une branche de la même famille.

  • L’Oréal

C’est certainement une des marques les plus connues du Monde. L’entreprise a réalisé en 2017 plus de 25 milliards d’euros de chiffre d’affaires, compte plus de 88 000 employés et est présente sur tous les continents sauf l’antarctique (mais ça ne devrait pas tarder).

C’est un jeune chimiste Alsacien du nom d’Eugène Schueller (1881-1957) qui a crée l’entreprise en 1907 à Paris, parce qu’il le vaut bien. En effet, le fondateur de L’Oréal est le fils d’un pâtissier né à Illfurth dans le Haut-Rhin. Et c’est lui qui est l’inventeur des premières teintures modernes pour cheveux.

Pour l’anecdote : C’est également le grand-père de la deuxième femme la plus riche du Monde, la fille de Liliane Bettencourt : Françoise Bettencourt-Meyers.

  • Alstom

Cette société construit, entre autre, des centrales électriques, des métros, des trams et des trains dont le plus connu est le train sur rail le plus rapide du Monde ou TGV pour les intimes. C’est aujourd’hui un conglomérat qui compte 31 000 employés autour du globe.

Le fondateur se nommait André Koechlin (1789 – 1875). C’était un homme d’affaire issu de la grande bourgeoisie protestante mulhousienne du textile. Il a créé une société innovante de construction de machines-outils puis de locomotives à vapeur qui prend le nom en 1839 de Société Alsacienne de Construction Mécanique (SACM). Les affaires marchent bien pour André et à force de racheter ses concurrents, il va créer un empire industriel qui, après moult changement de nom, existe encore aujourd’hui sous le nom d’Alstom.

  • Crédit Mutuel

Dans ce classement, Crédit Mutuel fait figure d’exception puisque c’est la seule entreprise qui a encore son siège social en Alsace. La banque à qui parler, celle qui possède quasiment tous les quotidiens régionaux de l’est de la France, ce grand groupe bancaire mutualiste compte aujourd’hui plus de 88 000 employés, presque 30 millions de clients et fait partie des 20 plus grandes banques européennes.

Le Crédit mut’ a ouvert sa première banque en 1882 dans un village situé au nord de Strasbourg, La Wantzenau (ou simplement « La Wantz » pour les locaux). A l’époque, c’est 16 notables du village qui se sont associés pour créer cette première caisse en suivant les principes de l’inventeur de la banque mutualiste, l’allemand Frédéric-Guillaume Raiffeisen (1818-1888).

  • Le groupe Louis-Dreyfus

C’est la plus grande société jamais créée par un Alsacien et pourtant, vous n’avez probablement jamais entendu parler de cette multinationale, à part si vous avez eu un jour envie d’acheter 5000 tonnes de blé sur un coup de tête. Car le groupe Louis-Dreyfus est un des 4 leaders mondiaux de négoces de céréales. Le groupe est aussi très présent dans la construction et le transport maritime. C’est un groupe gigantesque, toujours détenu par la famille du fondateur, qui réalise aujourd’hui 55 milliards de dollars de chiffre d’affaires et qui compte environ 25 000 employés à travers le monde.

C’est en 1851 que Léopold Louis-Dreyfus (1833-1915), fils de fermier juif né à Sierentz, un petit village situé au sud de Mulhouse, commença à vendre du blé qu’il récoltait à des fermes situées à Bâle en Suisse, juste de l’autre coté du Rhin. L’activité prospéra très vite et à sa mort, le groupe avait déjà des succursales en Amérique du Nord et du Sud et même en Asie. La société n’a plus son siège social en Alsace car lors de l’annexion de l’Alsace par la Prusse en 1870, Léopold transféra le siège de sa société à Paris puis plus récemment, le siège social a été déplacé aux Pays-Bas pour des raisons fiscales.

Pour l’anecdote : L’actrice Julia Louis-Dreyfus très connue pour ses rôles dans les séries TV Seinfeld et Veep est l’arrière petite fille du fondateur de l’entreprise.

>> ANTOINE WEBER <<

5 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here