Le 12 octobre, le duo Synapson débarque à la Laiterie afin de présenter son nouvel album « Super 8 », confirmant sa voie d’électro joyeuse et éclectique. Après avoir été récompensé en 2015 d’un Disque d’Or pour leur album « Convergence », notamment grâce à des tubes comme ‘’All in You’’ feat. Anna Kova ou ‘’Going Back To My Roots’’ feat. Tessa B, 2018 signe le grand retour du duo le plus fédérateur de la scène électronique française.

Encore une fois, cet album aux nombreuses influences cherche l’inspiration au-delà des frontières avec par exemple le titre « Souba » en featuring avec Lass, chanteur sénégalais qui signe un single ancré dans la tradition et interprété en wolof. Fan de musique africaine, le duo avait déjà collaboré auparavant avec le regretté Victor Démé sur « Djon Maya Mai »l’un des titres phares de leur album Convergence. « Hide away » quant à lui portée par la voix d’Holly Martin (chanteuse de l’incroyable groupe Archive) croise une house filtrée à une mélodie pop pleine de groove, et de langues qui se mélangent (cf clip). Deux titres qui illustrent bien l’éclectisme et les inspirations métissées de ce nouvel album qui fait parler de lui, comme de la nouvelle pépite de ce tandem aux goûts multiples.

Alchimie parfaite entre deux amis d’enfance

Paul et Alexandre n’avaient que 8 ans lorsqu’ils se sont rencontrés. Alors que l’un vivait en région parisienne et l’autre près de Toulouse, ils se retrouvaient chaque été dans la même résidence à Biarritz pour des vacances en famille. À cette époque, Alexandre, qui suivait des cours de piano, était bercé par les goûts musicaux jazz et swing de son grand-père, et ceux  house de son père. Tandis que Paul, avait, par son grand frère, une éducation musicale plus hip-hop.

C’est seulement plus tard qu’ils découvrent la musique électronique plus expérimentale. Vers 2009, Paul débarque à Paris et le duo Synapson se crée, en référence aux synapses qui font la liaison entre deux neurones et qui représentent pour leur part le lien  entre le son et le public. Après quelques années de galère, leur album « Convergence », sorti en 2015 les classent au sommet des tops Itunes dans de nombreux pays. S’ensuivent plusieurs tours du monde, et de nombreuses dates ( Vieilles Charrues, Solidays, Zénith…).

Le duo possède cette curiosité insatiable qui les amènent à créer des albums, éventails de culture, melting pot d’énergies. C’est le cas de Super 8 sorti cette année, feu d’artifice d’influences, entre « mélodies afro-urbaines sur le titre « Souba » ; cabaret funky avec L Marshall sur « All the way down » ; disco sur « Hide Away » feat. Holly ; hip-hop groovy avec « Beat Assaillant » (The meetup) ; ou encore poétique et frenchy sur « Ce que l’on veut » par Tim Dup »…

«Finalement, plus on avance, plus l’acoustique prend le dessus sur l’électronique»
Synapson

Il semblerait qu’à la composition sur ordinateur, les deux Djs en vogue privilégient la chaleur ludique des instruments sous les doigts. Sur scène, le duo parisien délaisse les sets de Dj pour des concerts où ils amènent leurs propres instruments : claviers, machines, percussions et batterie électronique. « Notre musique est électronique mais mélodique, elle n’est pas minimaliste. (…) Nous défendons la mélodie. »

La bonne nouvelle, c’est que Synapson sera à la Laiterie le 12 octobre pour présenter son album festif et puissant. Une palette de genres musicaux, des collaborations en pagaille, pour un concert qui promet d’être riche et éclectique. La salle de concert aux aspects bruts accueillera la BO énergique et métissée, douce et inspirée du duo à la French touch pour un moment à ne pas manquer. Et en plus, on a des places à vous faire gagner !


TROP COOL ! COMMENT ÇA SE PASSE ?

Comme d’habitude, c’est simple, il te suffit de faire deux choses :

Le gagnant remportera deux places pour le concert exceptionnel de Synapson.

Résultat du tirage au sort dans la semaine! Bonne chance =)


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here