Ah le Racing… Que d’émotions, de frissons. Une véritable expérience à chaque fois que je mets les pieds dans l’enceinte de la Meinau. Un sentiment que pas mal de mes amis n’a jamais connu. Du coup, pour toi, cher lecteur de Pokaa qui n’en a pas encore assez de voir des articles sur le foot, voici LE petit guide du supporter pour ta première fois au Racing, avec conseils et astuces. Allez les Bleus et Blancs !

Crédit @AFP – Patrick Hertzog

Les trucs à savoir avant de venir

Venir au Racing, cela ne se fait pas juste comme ça. Il y a quelques données à connaître avant de mettre les pieds à la Meinau. Après, tu n’es pas obligé de suivre ce que je te conseille. Ton choix… bah ton choix.

Apprends le nom des joueurs du Racing

Oui je comprends, connaître le nom des joueurs est fastidieux, surtout si tu es un étudiant qui vient d’une autre ville que Strasbourg. Alors pourquoi je te conseille d’apprendre le nom des joueurs du Racing ? Parce que, lorsque le speaker fait la présentation des équipes, il attend que le stade tout entier se lève et crie le nom des onze guerriers qui vont rentrer sur le terrain. Pour avoir une meilleure expérience de la ferveur alsacienne, apprends donc au moins quelques noms. Comme ça, tu participeras avec toute la Meinau ! Un sentiment unique.

Le guerrier Anthony Gonçalves <3 <3 Crédit @Gettyimages

La petite astuce en plus : Voici les noms les plus compliqués : Anthony Gonçalves (<3), Stefan Mitrovic Lebo Mothiba et Adrien Thomasson. Niveau prononciation ne t’en fais pas, même le speaker se plante parfois. Suis ton instinct !

Ne pars jamais avant la fin d’un match

Cela peut paraître élémentaire, mais pourtant à chaque match du Racing, il y en a qui partent avant la fin du match. Parce que Strasbourg est mené et ne reviendra apparemment plus – big up à ceux qui sont partis avant la fin de Strasbourg-Lyon l’année dernière et qui ont manqué le retour et la victoire de Strasbourg –, parce que sortir des parkings est une vraie galère ou tout simplement parce qu’il faut rentrer plus tôt : les explications sont nombreuses. Mais ce ne sont pas des excuses pour autant. Fête la victoire, reste dans la défaite et pars après. Surtout si c’est ta première fois.

La petite astuce en plus : Pour ceux qui viennent en tram du centre-ville, marchez jusqu’à Étoile Bourse (Ligne A/D) ou Étoile Polygone (Ligne D/E), plutôt que de prendre un tram bondé à la sortie du stade. Vous pouvez même aller manger au DoMac près de la Meinau pour faire passer un peu de temps.

Rue-toi sur les billets dès qu’ils sortent

Le Racing fait beaucoup de choses bien, mais possède quelques gros points noirs. L’un d’entre eux : la billetterie. Le club doit faire avec une immense demande d’abonnés (ceux qui ont une place réservée pour chaque match, ndlr) : plus de 19 000 abonnés pour « seulement » 25 000 places. Bon, autant vous dire que c’est Koh-Lanta pour celles qui restent. Donc suis les dates de sortie des billets, prépare-toi une thermos de café et prends ton mal en patience. Ça vaut le coup. Voici le lien de la billetterie en ligne.

Le prochain match du Racing. Crédit @Site internet du Racing Club de Strasbourg Alsace

La petite astuce en plus : Vivre un match de championnat à la Meinau, c’est indescriptible. Surtout contre les grosses équipes. Mais les places étant rares, et franchement trop chères, peut-être vaudra-t-il mieux se rabattre sur des matchs de Coupe, plus abordables. Le premier sera le 30 ou 31 octobre contre Lille.

Les petites astuces du supporter

Maintenant que vous avez les bases, passons aux petites astuces. Celles qui rendront votre séjour à la Meinau plus agréable, vous permettant de gagner du temps sur les autres. Je suis vraiment sympa, je sais.

Arrive en avance

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Cette maxime usée jusqu’à la corde se révèle néanmoins précieuse quant au sujet d’un match du Racing. Si tu arrives en avance, tu vas pouvoir manger que ce soit au McDo, à la Pizza de la Meinau ou encore à la fan zone mise spécialement pour toi par le Racing à l’intérieur du stade. Tu vas également pouvoir prendre ta bière/ton coca/ta carola sans passer par d’interminables files d’attente.

Voilà ce que tu vas pouvoir voir en arrivant en avance !

La petite astuce en plus : Arriver en avance te permettra aussi de te balader un peu partout dans le stade, pour ressentir l’ambiance qui monte petit à petit, sans être pressé par rien ni personne. Et d’avoir des frissons de malade lors de l’entrée des joueurs du Racing pour leur échauffement, accompagnés de chants du Kop.

Évite au maximum les buvettes

Justement, ces buvettes sont un cauchemar. Vous voyez peut-être d’ailleurs encore passer des offres d’emploi du Racing pour recruter du monde.  Trop de demandes, pas assez de monde pour servir : l’équation du malheur. Du coup, on attend trois plombes. Attention, ce n’est pas la faute des serveurs et serveuses, elles font ce qu’elles peuvent. Mais franchement, les buvettes sont un trou noir qui engloutissent à la fois votre temps, votre énergie et votre portefeuille.

Privilégiez la (ou les) p’tite(s) binouze(s) avant le match plutôt que les buvettes

La petite astuce en plus : Il y a des bières qui sont vendues près de la pizza de la Meinau, pour pas cher en plus. Et si jamais tu veux vraiment une boisson ou un sandwich, n’y vas pas à la mi-temps. Tu y louperas à coup sûr le début de la deuxième mi-temps.

Va aux toilettes avant le début du match

C’est peu ou prou le même conseil que le précédent : si tu veux aller aux toilettes, il te faudra utiliser la ruse de sioux, qui est de tout simplement ne pas y aller à la mi-temps. Trop de monde, trop de temps perdu. Alors vas y avant le début du match, où les toilettes ne seront pas encore remplies.

La petite astuce en plus : Si tu as une petite vessie – comme moi – le meilleur conseil que je puisse te donner est d’y aller quinze-vingt minutes avant le début du match. Warum ? Eh bien parce que les joueurs auront fini leur échauffement, et que la présentation des équipes n’aura pas encore débuté. Le créneau parfait !

Les conseils pour bien profiter de son match

Maintenant que tu as vraiment les codes et les astuces, je te mène vers la dernière étape pour bien réussir ta première fois : les conseils pour vraiment kiffer ton match, que tu veuilles le regarder tranquillement ou vivre une expérience de fou.

Échauffe bien tes cordes vocales avant de venir

Quand tu viens à la Meinau, prépare-toi à chanter ! Et ce, même si tu ne connais pas les paroles des chants du Racing. Tu les connaîtras bien assez tôt, suis juste le mouvement. Mais 90 minutes c’est long ; il te faudra donc échauffer tes cordes vocales. Choisis ta boisson, fais tes exercices vocaux et arrive chaud patate pour encourager le Racing !

La petite astuce en plus : Si jamais tu n’es pas dans le Kop, tu pourras peut-être te sentir gêné de chanter alors que les gens autour de toi sont généralement silencieux – ou râleurs. Une ou deux p’tites bières d’avant-match et le tour est joué !

Va dans le Kop pour une expérience maximale

Être dans les tribunes pour regarder le Racing c’est bien, vivre une expérience au sein du Kop strasbourgeois, c’est mieux ! Entouré de 4 500 malades, tu vas bien pouvoir kiffer. Petit inconvénient : il te sera plus difficile de regarder le match. Mais niveau ambiance, tu seras au top !

Après la victoire (sûre de chez sûre) du Racing, vous pourrez fêter dans le Kop avec les joueurs ! Crédit @Site internet du Racing Club de Strasbourg Alsace

La petite astuce en plus : Essaye de te mettre au milieu, de façon à avoir le meilleur point de vue possible sur ce qui se passe autour de toi, mais également sur le terrain. Et pour ça il faut ? Si tu trouves pas, reviens au début de l’article.

Bonus : si tu viens effectivement dans le Kop, ne vient pas avec un maillot de l’équipe adverse

Le titre peut vous paraître incongru, mais je connais une personne qui n’était pas vraiment au fait de cette coutume. Faut la pardonner, elle vient de Bretagne – je sens qu’à la lecture de cet article je vais pas survivre. Quoiqu’il en soit, son expérience n’avait pas été des plus faciles, et la veste était de rigueur pour toute la deuxième mi-temps. Donc si tu veux aller dans le Kop alors que tu es pour l’équipe adverse, évite de montrer ta prise de position.

La petite astuce en plus : Là franchement, il n’y a rien d’autre à ajouter. Le Kop est très susceptible. Faut le savoir.

Voilà, maintenant j’espère qu’avec tout cela tu seras opé pour ta première fois à la Meinau. J’espère qu’elle sera cool et remplie de frissons. Première chance pour toi : le match de ce samedi contre Amiens, une équipe généralement malaimée dans nos contrées footballistiques alsaciennes. Alors viens mettre le feu, et on se croisera peut-être à la buvette. Non j’déconne.

2 COMMENTAIRES

  1. Et pour les familles qui sont en avance, il y a la Family Zone animée par des bénévoles de l’ARES. Ils proposent des petites activités ludiques sur le thème du foot, bien sur ! Cela permet de patienter un peu à l’écart des supporters « très en forme » !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here