Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

La fermeture de la Manufakture, c’est pour bientôt

5k Lectures
Publicité
Publicité

Après un long été à animer et surprendre le quartier de la Krutenau, la Manufakture, le lieu éphémère mixant bar, plage artificielle, club, galerie d’art et food truck pour sa caler la fringale, s’apprête à libérer les murs de l’ancienne manufacture des tabacs. C’est pour samedi 29 septembre dès 17h et ce sera l’occasion de rendre un dernier hommage à ce projet qui aura déchainé les passions et fait couler beaucoup d’encre. 

Manu, Manuf, Manufakture. C’était comment finalement ?

De mai à septembre, Strasbourg s’est vu sortir autrement. Sans pouvoir le cataloguer clairement, pas aussi authentique qu’un ruin bar d’europe centrale mais plus curieux et imposant qu’un bar-club traditionnel, la Manufakture a finalement ouvert la voie aux projets éphémères et ambitieux qui espérons-le, fleuriront bientôt dans notre ville.

La raison initiale de sa présence était d’occuper les lieux de la manufacture des tabacs et les faire découvrir aux Strasbourgeois avant le démarrage de ses grands travaux. Sur ce point et au vu du nombre de personnes qui y ont posé leur godet, ce fut une réussite. Cette réussite, méritée au vu des risques, a aussi apporté son nombre de déboires : une perturbation pour les bars-clubs du quartier et de nombreux retours négatifs sur le service de sécurité.

La Der des Ders

Qu’on ne l’aime ou qu’on ne l’aime pas, ce qui est sûr, c’est que la Manufakture aura fait parler d’elle. Mais voilà, son heure approche, et avant quelle rejoigne le grand cimetière des lointains souvenirs d’été (souvenez vous de Pokémon Go et des Hand spinners), elle voudra tirer ses rideaux sur de la folie, de la musique et bien évidemment de la bière qui coule à flot.

Rendez-vous samedi 29 septembre de 17h à 7h du matin pour une dépendaison de crémaillère à 800 fêtards. On vous laisse toutes les infos sur la soirée juste ici →

Pour les collectionneurs ou les intéressés, le dimanche 30 septembre et le 1er octobre, ce sera le sable de la plage artificielle qui sera en libre service gratuitement. Il suffit de prévenir le lieu via leur page Facebook puis de venir avec sa plus belle pelle, sa brouette ou sa camionnette. Bon plan pour ensabler son salon et faire un total déni de l’hiver qui toque doucement mais sûrement à sa porte.

Make Manufacture Great Again

La Manufacture des Tabacs s’apprête à renaître grâce à un projet orienté vers la jeunesse, habituée du quartier Krutenau, subdivisé en 3 axes. D’abord, la valorisation des arts et des sciences : sur les 21.500 mètres carrés disponibles, l’Université de Strasbourg et la Haute École des Arts du Rhin en brigueront respectivement 10.000 et 3.500, où s’installeront les écoles du génie de l’eau et des sciences de la terre et où se tiendront les ateliers pédagogiques des anciens Arts Déco.

Deuxième axe, la création d’un lieu de vie et de rencontre, avec une auberge de jeunesse de 266 lits à petits prix, un magasin de producteur et une épicerie bio, une sandwicherie et deux restaurants, vegan et traditionnel, et enfin une brasserie. Dans ce cadre une partie sera dédié à l’entrepreneuriat avec l’installation d’un incubateur de jeunes entreprises mais aussi une école de la start up et de la créativité. Enfin le troisième axe de ce projet dantesque tourne autour de la vie de quartier. Deux associations de la Krutenau créeront un pôle d’animation et proposeront des événements dans les espaces laissés modulables de la Manufacture pour encourager le lien social entre les habitants, et les touristes. Comptez 2021 pour redécouvrir le lieu sous ce nouveau visage. Encore un peu de patience.

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

La fermeture de la Manufakture, c’est pour bientôt

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !