Alexandre, Maxime, Guillaume, Jules, Louise, Juline et Luc ont entre 18 et 20 ans. Ils ont passé un an à développer leur idée de webradio avec beaucoup de travail et d’ambition. Ce samedi 15 septembre, cette année de tests et d’apprentissages sera récompensée par le lancement officiel du résultat de tous leurs efforts.

C’est en effet, samedi de 18h à 22h, que les créateurs d’ODC Live organisent la soirée de lancement de leur webradio électro, au GraffalgarC’est dans cet hôtel aux multiples facettes, que l’équipe de sept potes a installé son studio. Au programme de la soirée : présentation de la radio et des émissions, visite du studio et Apéromix où tous les DJs ont été conviés à venir avec leurs vinyles et leurs clés USB. Sets improvisés en perspective pour une soirée conviviale, sympa et chaleureuse à l’image des créateurs de cette nouvelle web radio qui va faire entendre parler d’elle à Strasbourg.

La naissance d’ODC Live

Tout débute avec quatre amis qui ont animé ensemble une émission sur Radio Capsule pendant trois ans, depuis le home studio de leur salon. Ils ont ainsi appris à gérer une émission, à l’animer et à faire des Facebook live. C’est à la fin de l’année dernière, que leur ai venu l’idée d’avoir leur propre plateforme dans un esprit moins punk que Radio Capsule.

Inspirés par NTS, The Lot Radio et Kiosk Radio, à Bruxelles, Londres et New York, ils ont décidé de créer une webradio électronique clean. Le concept : avoir un studio dans la ville qui permette d’interviewer et de faire passer des DJs dans un endroit qui leur appartient.

Créer une radio n’est pas une mince affaire ; en septembre dernier, ils se mettent à chercher des amis qui savent coder, mixer, faire des Facebook live, et finissent par se retrouver à 7. En janvier, ils commencent à travailler sur les sites web et lancent une première soirée en mars à l’Elastic Bar, le tout retransmis en direct. A ce moment là, les soirées organisées permettent de faire des levées de fonds pour acheter tout le matériel nécessaire à créer un studio radio. C’est en mars également qu’ils font une résidence de test au Graffalgar contacté quelques mois plus tôt afin d’y installer leur studio fixe.

Luc : « On s’est posés dans l’endroit du Graffalgar qui donne sur la rue avec notre matériel, et on a fait venir tout un tas de DJs, on mettait du son et ça s’est très vite transformé en Apéromix tous les soirs. Le Graffalgar a bien aimé l’idée parce qu’on était là le matin à 8 h et on faisait des DJs sets pour les clients qui petit-déjeunaient, pour les brunchs aussi et pour les apéros on a crée nous-mêmes un petit event où les gens venaient prendre des bières en écoutant des DJs mixer. C’était toujours retransmis en live sur Facebook de 9h à 21h. »

ODC Live au Graffalgar

Confirmés au Graffalgar pour la saison à venir, le lancement officiel aura lieu le 15 septembre. La vingtaine d’émissions fixes programmées sur la radio seront présentées, le site web et la structure radiophonique sont prêts à être lancés.

ODC Live, une webradio mais pas que

ODC Live, c’est un studio fixe au Graffalgar de 8h à 21h, avec des émissions hebdomadaires, mais aussi un tas de créneaux ouverts à tous DJs désirant se produire, ne serait-ce que pour une heure. Pour cela il suffit d’envoyer une démo à la radio. Tout le matériel est mis à disposition et l’équipe a beaucoup misé sur la qualité de ce dernier. ODC Live c’est aussi un studio mobile au bar la Kulture à partir du jeudi soir à 22h. Les artistes programmés là-bas sont ainsi retransmis en direct sur les ondes.

ODC Live à la fête de la musique 2018

De la captation d’événements, du son, de l’image, on peut suivre les sets en direct et de partout comme si on y était. Enfin, l’équipe d’ODC organise aussi de temps en temps ses propres soirées où ils invitent des artistes qu’ils chérissent particulièrement.

De mars à aujourd’hui, les créateurs de la webradio n’ont pas chômés puisqu’ils ont couverts divers événements afin de se tester. Ils ont développés leurs live Facebook, en retransmettant en direct, le Mixorama sur le parvis du TNS et à la Laiterie avec le festival Contre-temps, le Longevity festival, les Pelouses sonores, des conférences au Shadock, des soirées au Mudd, ou au Fat … Le studio Saglio est quant à lui en cours de négociation.

Aujourd’hui ODC Live, possède un logiciel de programmation, de streaming en direct. Le but de la webradio, mettre en avant les artistes locaux, puis nationaux et internationaux si les choses fonctionnent comme ils le veulent, à travers des live Youtube ou Facebook. Leurs partenariats avec la Laiterie, le festival Contre temps, ou le Longevity, devraient les aider dans leur ascension. Et les idées n’ont pas cessées de germer puisque les 7 amis imaginent déjà organiser des émissions concepts, liant le sport à la musique. Comme par exemple un tournoi de foot, avec un DJ set à côté.

ODC à Mixorama

« On aimerait intégrer nos délires sur nos émissions, on est sept potes à la base et c’est ce qu’il y a de plus important. Ce qui est essentiel sur une webradio, c’est le coté humain et proche du public, chose que la radio a délaissé. C’est un projet jeune mais qui mêle tous les acteurs musicaux de Strasbourg. On a des DJs de tous les âges qui viennent mixer au studio : Winston Smith, Phil du Mudd Club, l’association FBC (Freaky Bass Council), l’Ordinaire Strasbourg, l’équipe du Longevity, Underground Feelings… Le point fort d’une radio va au delà des disparités entre labels, c’est quelque chose qui unit tous les acteurs de la scène strasbourgeoise en terme de musique».

Alexandre, Maxime, Guillaume, Jules, Louise, Juline et Luc, ont entre 18 et 20 ans et leur jeune âge est loin de les discréditer. ODC live est une radio à la fois touche à tout, pleine de fraîcheur et d’idées qui j’en suis sûre saura conquérir le public strasbourgeois.


Lancement officiel de la webradio ODC Live

15 septembre 2018

Au Graffalgar

Gratuit

La page facebook pour suivre OCD Live



titre

1 commentaire

  1. Moi j’aimerais mixer avec vous ou dans une de vos soirées franchement ça me dirait bien je compose de la musique électronique et je mixe depuis des années sur vinyle USB mon nom Facebook et alli green . Je suis de Dambach-la-Ville envoyez-moi un mail si ça peut se concrétiser

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here