Depuis quatre ans, les habitants et habitantes du quartier du Neudorf voient une vieille maison alsacienne reprendre des couleurs. Rue du grand Couronné, la vieille bâtisse, après avoir été repeinte de couleurs vives, est désormais en travaux, avec échafaudages et équipe motivée sur le terrain. Et à la rentrée prochaine, un café accueillera les premiers curieux au rez-de-chaussée.

Impossible de rater la Maison Citoyenne.

Du rouge, du vert, du jaune, la Maison Citoyenne se repère de loin, et veut rester visible longtemps. Cette maison, propriété de la Société d’aménagement et d’équipement de la région de Strasbourg (SERS), a été cédée à une poignée de bénévoles en 2015, qui voulaient éviter qu’elle ne soit rasée, et créer un lieu particulier au coeur du quartier.

En savoir plus sur l’histoire de cette maison

Emmanuel travaille pour Eco-quartier, l’association qui soutient le projet et qui a permis son lancement. Il explique qu’il y a eu “plusieurs phases: la consultation des habitants, l’établissement d’un budget et l’organisation des travaux, avec un architecte puis des charpentiers”. Un long processus qui commence à prendre forme. L’idée est de créer un lieu associatif, d’accueil des associations, d’échange entre habitants du quartier, qui à terme sera auto-géré par les associations et les bénévoles. La réhabilitation de la maison a aussi été pensé de manière durable, pour qu’elle tienne plusieurs dizaines d’années encore” explique Marie, ancienne service civique qui participe à l’aventure Maison Citoyenne depuis décembre 2015.

Aujourd’hui, le projet rassemble un noyau dur de 15 bénévoles, et deux volontaires en service civique, Antoine et Emma. Étudiante en écologie, elle se reconnaît également dans cet idée de “lien social direct, entre les associations et les habitants”. Concrètement, la maison accueillera à terme des associations comme l’Amap, qui y déposera ses paniers, ou l’association d’éco-couture Tadam, et proposera des locaux aux associations, des activités aux habitants, et un café associatif.

Marie, Emma et Emmanuel en plein travaux.

Un café associatif prévu pour septembre 2018

L’ouverture de ce café repose à la fois sur la motivation des bénévoles puisque les travaux de la maison sont essentiellement réalisés grâce à des chantiers participatifs, et à la fois sur un financement participatif à hauteur de 25 000 euros. Ce budget permettra “d’acheter tout l’équipement, le mobilier, la peinture… On prévoit de terminer les travaux au rez-de-chaussée, et ouvrir le café en septembre 2018” détaille Emma. Ce café permettra, en plus de lancer la dynamique de la maison, de continuer les travaux à l’étage grâce au budget engendré. 

Emma a déjà déterminé le coin cuisine du café.

Pour l’instant, les bénévoles se projettent avec motivation entre les ballots de paille et les planches de bois, et imaginent le mobilier modulable, la cuisine, la bière et le café. La Maison citoyenne aura son statut d’association le 31 mai prochain, date de sa première assemblée générale et de la fin du financement participatif.

En attendant, des chantiers participatifs sont organisés régulièrement et annoncés sur la page facebook de la maison citoyenne. Aujourd’hui, et jusqu’à dimanche, tu peux par exemple participer à un atelier “isolation paille”, de 10h à 17h.

Affaire à suivre…


La Maison Citoyenne
2, rue du grand Couronné

Site internet

Financement participatif jusqu’au 31 mai



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here