Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Strasbourg : Le Fat Black Pussy Cat réouvre demain sous une nouvelle identité

30 Lectures
Publicité

Guess whoz back ? C’est le Fat ! Un des bars les plus funkys et hiphop de Strasbourg rouvre ses portes demain. Bar incontournable de la vie nocturne strasbourgeoise, parfois discret mais toujours bouillant au cœur de la Krutenau, l’ancien Fat Black Pussy Cat a (enfin ?) fini ses travaux et vous accueille de nouveau dès mardi soir. Welcome au Fat Bar 2.0 !

Source : page Facebook du Fat

La fermeture a duré pendant 5 mois depuis leur dernière soirée le 30 septembre à cause de travaux et d’une refonte du lieu. Après une hibernation emmitouflée de punchlines (voir photos de la façade un poil au-dessous), le retour arrive en grandes pompes avec une soirée organisée par Pelpass pour leur festival Ind’hiphop.

Au programme, Rsxgld (on dit Rose Gold), le duo du rappeur Ro Spit et du beatmaker 14KT qui viennent des Etats-Unis avec en première partie un collectif Bruxello-strasbourgeois : La 4e Roue. Deux de leurs membres, Elios et John Spi (anciennement Chiasma) sont strasbourgeois et ont fait leurs armes dans ce même bar pour une soirée ind’hiphop il y a deux ans de cela en première partie du phénomène US le rappeur Token. Fin de soirée avec DJ Fatty (on espère qu’il ne mix pas avec son costume) jusqu’à 4h selon leur page facebook.

Ce bar est une légende urbaine de Strasbourg. Autrefois, son nom un poil suggestif « Fat Black Pussy Cat » rendait difficile son référencement Facebook et l’affaire marchait beaucoup au bouche à oreille et aux événements. Ça n’a pas empêché au Fat de devenir une institution des soirées strasbourgeoises. L’espace du rez-de-chaussée n’accueille pas beaucoup de monde, mais le caveau-bar-dancefloor avait un charme inégalé. On pouvait danser jusqu’à 4 heures du matin sur une programmation musicale toujours au top, malgré la variété immense de styles de musiques et d’artistes qui y passaient.

Avant ça ressemblait à ça:

Pendant les travaux ça ressemblait à ça:

Travaux – source: FB du Fat Bar
Travaux – source: FB du Fat Bar

Aujourd’hui ça ressemble à… on sait pas encore, mystère et suspense comme dirait la FonkyFamily

Source : page Facebook du Fat

Bon gros son et scratchs gras pour bouger son boule et perdre de la graisse jusqu’à pas d’heure

En une soirée on peut voyager de la funk des 70s, au rocksteady/ska en passant par du (bon) disco, du hiphop oldschool des 90s et finir sur du rap contemporain avec parfois un peu de house. Repère de fans de vinyls,  c’était le passage incontournable de pas mal de DJs strasbourgeois (Mr.Pilou, Winston Smith, Dj Nyouz, Dj Topic, Goomar, Saligo, Dj Madpressure et tant d’autres) notamment de la fine fleur du scratch game français. On y trouvait aussi beatmakers, groupes locaux, artistes nationaux et internationaux (Token, SOAP et Yoshi, Dr.Vince de Stupeflip et des Svinkels, DJ Vadim…). Le caveau n’était pas immense mais se défendait fièrement et se dénotait clairement par rapport à ceux d’autres bars voisins comme la Kulture, le Mudd ou l’Elastic.

A deux pas de la place d’Auzterlitz et de la place des Orphelins, le bar est situé au carrefour entre l’université, la Krutenau et l’hypercentre, et il a de quoi mettre tout le monde d’accord (sauf les voisins).

HEY FATTY BOOM BOOM

Fatty la mascotte du Fat Bar – Source: Facebook du Fat Bar

Pour vous gâter, en plus de la soirée Ind’hiphop, ce weekend ça sera encore du rap, mais aux vinyls avec DJ Topic le vendredi. Le lendemain c’est Disco Funk Soul etc avec Dj Soulist et Mister Mow. Mardi 12 rebelote pour Ind’hiphop avec  The Doppelgangaz.

On est un peu déçu des multiples reports de la réouverture (quelques soirées annulées ou déplacées notamment celle avec Guts au Bercail ou celle de LeoparDavinci), mais les patrons n’ont pas perdu le nord en redirigeant régulièrement les clients attristés vers leur autre bar à l’ambiance hiphop et retrogaming, le Phonographe.

Heureusement, en vrai, tout vient à qui sait attendre et on a désormais le droit à un tout nouveau Fat Bar avec sa mascotte Fatty (un sorte de mix entre un fantôme, Bibendum et Barbamama avec des poils) et une nouvelle identité visuelle assez minimaliste (fluo et noir) pour plus de clarté. La fin d’aprem’ c’est toujours boisson et grignotage et la soirée c’est toujours des boissons et des entrées à des prix largement abordables. On vous laisse avec Fatty (il nous fait un peu flipper) et on leur souhaite bonne chance et bon courage pour renouer avec le public strasbourgeois.


FAT BAR (anciennement Fat Black Pussy Cat)

Soirée de réouverture – Ind’hiphop de Pelpass avec RSXGLD et la 4e Roue

Mardi 06 Mars 2018 à partir de 18h, 21h pour la soirée hiphop
3 rue Klein 67000 Strasbourg


Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

Strasbourg : Le Fat Black Pussy Cat réouvre demain sous une nouvelle identité

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !