Les Chauvins, c’est un nouveau restaurant tout droit sorti du terroir alsacien en plein cœur de la vieille ville, à deux pas de la Cathédrale. Ouvert depuis tout juste une semaine, le papa est en cuisine et le fils en salle : une aventure 100 % familiale. Ils vous proposent une sélection originale de tapas made in Alsace avec la plupart des produits provenant d’un circuit court tout autour de Strasbourg. 

Le restaurant se trouve rue du faisan, une rue empruntée principalement par les piétons qui découvrent depuis peu ce restaurant au nom évocateur. On s’arrête devant l’enseigne, on observe, on cherche une raison d’y entrer : des tapas alsaciens ? l’idée parait originale et donne envie de s’installer. Alors jet’s geht’s los !

Facebook Les Chauvins Père et Fils

La salle est accueillante, la lumière un poil tamisée, les tables en bois chinées donnent du coffre et une certaine harmonie entre les espaces. Le mélange entre le traditionnel – apporté par les matériaux bruts et nobles – et le moderne fonctionne plutôt pas mal. Fini les innombrables babioles accrochées ici et là, l’ambiance est plutôt bistro-moderne. A la carte, une sélection de tapas froids ou chauds à prix très abordables comme des toasts au foie gras de canard au marc de Gewurtz et choucroute confite aux épices ou un surprenant Hot-Dog Alsacien sur Mauricette avec sa fameuse saucisse de Strasbourg. Plus léger mais tout autant original, truite du Heimbach et raifort en makis. A noter également, un petit choix de tartes flambées au lard de chez Riedinger-Balzer s’il vous plaît ! 3 choix de tartes flambées entre 8 et 9,20 € avec des produits de QUA-LI-TE.

Vous aurez le choix entre 9 tapas froids et 8 tapas chauds à des prix compris entre 5,20 € et 16 € pour le plus onéreux. Les gros mangeurs seront bien pleins avec deux voire trois tapas, le chef est généreux et les plats gourmands.

Mini hot dog et crème de raifort
Pickles alsaciens
Fond de tarte flambée sèche aux graines

Et on boit quoi ?

L’Alsace est encore une fois mis à l’honneur avec une palette de vins locaux comme le Pinot Noir Jérome Meyer ou le Gewurztraminer collection Ribeauvillé. Même le « Coca » est alsacien ! On pousse le concept jusqu’au bout et c’est assumé avec fierté.

En quelques mots, on peut dire que malgré l’offre fournie de nos amis restaurateurs Strasbourgeois, certains osent encore se démarquer et proposer des plats bien de chez nous. Tout cela avec une touche de modernité et une approche nouvelle des délices souvent un peu lourds que nous proposent nos grands mères. On a tous cette angoisse au moment de commander un plat, on hésite, on transpire, on se lance et souvent on regrette et on tire la gueule. Avec les tapas de nos amis les chauvins il n’en est rien : vous pouvez vous lâcher et commander un max de tapas et surtout piquer dans l’assiette de vos voisins et voisines pour PARTAGER.

Les petits estomacs comme les plus gros vont donc désormais pouvoir faire plusieurs choix sur la carte dans un restaurant traditionnel à la culture gourmande et familiale, c’est simple, mais il fallait y penser !

Bref, les chauvins, une adresse parfaite pour venir PAR-TA-GER, découvrir et redécouvrir.

Crédit photos : Pietronave Bastien


 Les Chauvins Père et Fils

3 rue fu faisan

03 88 16 13 61

La page Facebook du restaurant

Site internet du restaurant


titre

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here