« Il n’y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile, il n’y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel. »

C’est beau, c’est bien, c’est tibétain.

Tu es sensible au bouddhisme, passionné des autres cultures ou tout simplement curieux ?
Alors nous avons une bonne nouvelle pour toi :

Le dalaï lama viendra poser ses valises à Strasbourg le 17 et 18 septembre !

► Quelle veine ! Mais pourquoi ?

Il participera à un week-end d’enseignement organisé par la fédération du bouddhisme tibétain.
Avec 80 années au compteur, ce vieux monsieur viendra pour la 3ème fois dans notre belle ville.

dalailama-strasbourg-2016

► Mais c’est quoi de nouveau le « truc lama » ?

Le dalaï lama est pour les Tibétains le plus haut chef spirituel du Tibet. Il est devenu le chef du gouvernement du Tibet depuis le XVIIe siècle jusqu’à la première moitié du XXe siècle.

L’actuel dalaï lama (né en 1935, 14° du titre) est aussi le chef du gouvernement tibétain en exil en Inde.

Merci Wikipédia !

► Et c’est ouvert à tous ? Ça fonctionne comment ?

Du moment que vous n’êtes pas seulement spirituel mais que vous avez aussi un peu d’oseille, vous aurez l’opportunité d’écouter son message d’amour et d’élévation de l’âme. Un message pour vous apprendre à sortir d’une vie mercantile et de compétition permanente. Mais voilà, l’écoute de ce message vous coûtera tout de même 50 balles bien mercantiles. (95 si vous venez tout le weekend)

Cet argent sera utilisé pour couvrir les frais de l’évènement et si profit il y a, ce dernier sera donné à des associations humanitaires.

Organisé entre conférences et enseignements, les deux jours se dérouleront au Zenith et vu le succès de l’évènement Facebook, il devrait y avoir pas mal de monde.

Bref, je ne sais pas vous, mais nous on ira sûrement lui faire un coucou.
Joyeux Strasbourg-lama à tous !

Dalai-lama (1)

1 commentaire

  1. Le Dalaï Lama a démissionné de son poste de chef du gouvernement tibétain. Il n’est plus que le leader spirituel du Bouddhisme Himalayen – non merci wikipédia 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here