Du ride, des scratchs et du soleil… Le NL Contest fidèle à lui-même.

En devenant le Festival International des Cultures Urbaines de Strasbourg,  il faut dire que la petite sauterie fondée par l’association Nouvelle Ligne en 2004 a pris de l’ampleur. Chaque année c’est le même bordel : spectateurs déchainés, bières, burgers, BMX, bières, soleil, Skate, pizzas, break-dance, bières… et ce n’est pas pour nous déplaire.

Ce samedi, et pour la 5ème année consécutive, je me suis rendu au NL Contest accompagné de la traditionnelle gueule de bois hebdomadaire. Et quel plaisir de retrouver cette ambiance unique, d’apercevoir au loin Dj Nelson et ses acolytes envoyer la pâtée derrière les platines, cette nana avec son serpent domestique autour du coup (non non merci je veux toujours pas le porter), ces riders venus des 4 coins de la planète, l’éternel speaker (qui lui fait des back flips aussi, mais avec ses cordes vocales), ces stands de bouffe en tous genres qui pulvérisent littéralement ta tentative de régime rien qu’avec leurs odeurs, et tous ces stands, toutes ces activités, toute cette énergie si communicative… c’est beau, c’est propre, c’est sport putain !

Nl Conteste 2016-9Ce que j’apprécie au NL, c’est aussi cette capacité à garder chaque année les mêmes éléments qui ont fait sa réputation, d’y ajouter des nouveautés, ET de baisser le prix d’entrée (pass 3j à 6€ cette année).
Pour cette 12
ème édition, nous avions donc le droit à notre lot de changements : extension du site, mur d’escalade, tyrolienne, contest de Slackline et de trottinette amateur, une catégorie “Kidz battle” en danse, un SkatePark toujours plus évolué, et j’en passe.

L’espace était particulièrement bien exploité et j’ai rarement fait la queue plus de 5 minutes, que ce soit à l’entrée ou aux différents stands. Tout était imaginé pour satisfaire un public complétement hétéroclite, des enfants aux parents en passant par les ados en quête de sensations fortes, tout le monde en a eu pour son grade.

Nl Conteste 2016-8Avant de finir, je tiens à mettre un gros +1 pour la freshzone où l’on pouvait boire sa bière à l’ombre, dans l’herbe et sous les brumisateurs le temps de récupérer des forces ; +1 aux burgers « Double Nl » de Copains comme Cochons (n’hésitez pas à faire un triple NL l’an prochain je serai votre meilleur client) ; gros bravo à tous les mans du TurnTablEast DJ Crew qui m’ont une fois de plus régalé auditivement, ainsi bien sûr qu’à tous les riders, danseurs, basketteurs, bénévoles et organisateurs qui font chaque année du NL Contest un évènement qu’il est impensable de louper.

Vous l’avez compris, en ce qui me concerne le NL m’a eu, one more time ! Mais trêve de bla-bla, les images parlent mieux que les mots… et à l’année prochaine !

Nl Conteste 2016-21Nl Conteste 2016-25Nl Conteste 2016-24Nl Conteste 2016-20Nl Conteste 2016-19Nl Conteste 2016-16Nl Conteste 2016-12Nl Conteste 2016-17Nl Conteste 2016-11Nl Conteste 2016-15Nl Conteste 2016-14Nl Conteste 2016-7Nl Conteste 2016-10Nl Conteste 2016-13Nl Conteste 2016-22Nl Conteste 2016-18 Nl Conteste 2016-23Nl Conteste 2016-26Nl Conteste 2016-27NL Contest 2016Nl Conteste 2016-1Nl Conteste 2016-6Nl Conteste 2016-5Nl Conteste 2016-3Nl Conteste 2016-2Nl Conteste 2016-4

Photographies : Cécilia Fagon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here