Strasbourg : la flèche amère de Cupidon

Brian, c’est le prénom que m’ont donné mes parents suite à l’obsession de mon père pour le film des Monty Python «...

Strasbourg : le Krisprolls de la mort

Le sèche-cheveux cesse de hurler après un solo de plusieurs minutes. Il y a encore de la buée sur la vitre de...

Strasbourg : l’enfant aux cheveux blancs

C’est ma fille qui, la première, s’est inquiétée de mon comportement. Je lui posais les mêmes questions en boucle....
bus electrique cts transports

Strasbourg : les invisibles de la ligne 14

À l’arrière du bus 14, le matin schizophrène se prend pour Poséidon, secouant les passagers à moitié endormis...

Strasbourg : les insensés aux pétales fanés

La Passiflore Incense se caractérise par ses tiges herbacées, presque entièrement glabres qui disparaissent dès les premières gelées. C’est peut-être la fleur...

Strasbourg : les parapluies de Strasbourg

Il y a des gens organisés, prévoyants. Le type de personne qui arrive en avance à un rendez-vous Tinder pour repérer les lieux et...

Strasbourg : Détective Spleen

Je savais qu’une scène de Sherlock Homes s'était jouée à Strasbourg en 2011, devant la Cathédrale, mais je ne me serais jamais douté que...

Strasbourg : en 2021, je veux du soleil

 Le compte à rebours ne tarda pas à commencer. Jeudi 31 décembre 2020. Il était 23 h 59 et une poussière de...

Strasbourg : le lavomatic des éperdus

Au temps des visages découverts et des sourires affichés en toute impunité, le dimanche matin n’existait pas dans mon emploi du...

Strasbourg : l’école de Peter Pan

Après avoir survécu à l’épreuve du premier confinement avec mes enfants, puis au deuxième sans eux, une nouvelle semaine d’école à la...

Strasbourg : un cœur de pixels

Depuis le 31 mars, il m’est à nouveau impossible de circuler à plus de dix kilomètres de mon domicile strasbourgeois et de...

Strasbourg : la flaque de plomb

L’automne est bien là, il faut se faire une raison. Il n’y a qu’à regarder les feuilles du...

Strasbourg : une cabane au milieu des étoiles

Mis à part le chuchotement du parquet qui craque comme un coude fracturé, la maison laisse le silence la prendre dans ses...

Strasbourg : le silence des bavards

Je me suis retrouvé saisi au revers de la veste par ce type que je connaissais à peine. Il était loquace, avide...