supermarché

Strasbourg : la fabrique du vide

Le réveil couine sans compassion, sans empathie, à trois heures quarante-trois, lorsque ceux qui se couchent tard croisent ceux qui se lèvent...
bus electrique cts transports

Strasbourg : les invisibles de la ligne 14

À l’arrière du bus 14, le matin schizophrène se prend pour Poséidon, secouant les passagers à moitié endormis...

Strasbourg : Sueur et tremblements

42 degrés. Je respire comme un labrador, la langue toute dehors à la recherche d’un courant d’air ou d’une gamelle d’eau pour me rafraîchir....

Strasbourg : le Krisprolls de la mort

Le sèche-cheveux cesse de hurler après un solo de plusieurs minutes. Il y a encore de la buée sur la vitre de...

Strasbourg : Jusqu’ici tout va bien.

“J’ai rejeté la viande depuis très tôt dans mon enfance, et le temps viendra où les Hommes, comme moi, regarderont...

Good Bye, Strasbourg !

J’ai attendu ce moment toute la semaine, engourdi derrière un ordinateur portable, à saisir des lignes de chiffres, à vérifier des comptes,...

Strasbourg : l’année des casseurs flotteurs

Au moment de claquer la bise à des inconnus(es) en sueur le soir de Nouvel An, j’ai secrètement réalisé...

Strasbourg : Journal d’un confiné

Après avoir perdu six fois au Monopoly en trois jours, je suis un peu tendu, c’est vrai. Impossible d’acheter cette saloperie de...

Strasbourg : le bistrot des égarés

Je suis passé devant ce bistrot strasbourgeois une centaine de fois, intrigué par ce lieu étrange peuplé d’habitués, de fidèles presque immobiles...

Strasbourg : l’immonde d’Après

Goûter de nouveau à la saveur de tes rues ensoleillées en frôlant tes murs anonymes est un plaisir dans lequel je me...

Strasbourg : la flaque de plomb

L’automne est bien là, il faut se faire une raison. Il n’y a qu’à regarder les feuilles du...

Strasbourg : un caillou dans la chaussure de la liberté

« Tout peuple qui s’endort en liberté se réveillera en servitude. » Alain Il faut parfois un drame, encore un,...

Strasbourg : l’octogone de la tolérance

C’est toujours un plaisir d’aller déjeuner en famille le dimanche, non pas parce que je sais d’avance que je vais me régaler,...

Strasbourg : les jolies choses

À force de les voir, on finit par ne plus les regarder. Toutes ces petites choses qui paraissent insignifiantes, mais qui habillent Strasbourg...