Pour mieux comprendre le concept de Bee Zen nous avons rencontré Bee, une petite abeille, directement sur son lieu de vie. Elle et Zen, son mari, forment un couple d’abeilles bien heureux installé depuis peu dans l’une des ruches de Wintershouse. Elle nous raconte leur histoire.

Leurs noms ont été modifiés par respect de leur intimité.


Salut, moi c’est Bee et je suis une abeille. Au début, Zen et moi on était tranquille du coté de Strasbourg mais franchement c’est un peu la de-mer : en été il fait trop chaud et en hiver il fait trop froid – toi même tu sais. En plus dans la région on a appris de sales nouvelles : il paraît qu’il y a des abeilles qui meurent dans les ruches sans raison ! Sale temps pour les abeilles… Bref, on s’est dit qu’il fallait qu’on s’arrache. Et là on a rencontré Raph, via notre apiculteur, et il nous a proposé de participer au projet Bee Zen.

Ce projet, 100 % strasbourgeois comme on les aime, c’est donc celui de Raphaël, un jeune entrepreneur qui a décidé de créer sa propre boisson relaxante aux plantes. Ça s’appelle Bee Zen et c’est une petite révolution dans l’univers de la boisson en canette dans notre région ! C’est une « tisane pétillante et rafraîchissante » qui rapproche les bienfaits d’une boisson aux plantes avec le sauvetage de mes copines abeilles et moi, qui nous faisons trop rares dans les campagnes… Alors qu’en vrai, on est vitales pour vous les gars ! Bref, laissez moi vous en dire un peu plus sur ce projet qui a eu un sacré impact sur notre quotidien.

Le projet Bee Zen c’est quoi ?

« Pour chaque canette achetée, une abeille est parrainée et un apiculteur est subventionné. » Ça, c’est le principe de base de Bee Zen ! Comme une ruche contient environ 40 000 abeilles, si 40 000 canettes sont vendues, Raphaël reverse « une part des revenus à des apiculteurs pour financer l’installation de nouvelles ruches ». Du coup, forcément, nous on a direct postulé pour une ruche avec vue à Wintershouse. La ruche franchement elle est stylée, parce qu’on a pas besoin de poser de caution, on nous l’installe gratos. On s’occupe bien de nous, même si c’est un peu serré puisqu’on partage la ruche avec 38 998 autres abeilles.

Une boisson qui protège les abeilles… et qui rafraîchit les humains !

En plus de participer, à son échelle, à notre survie, cette boisson plaît bien aux humains ! Apparemment elle n’est pas comme les autres sodas ou boissons parce qu’elle est constituée majoritairement de plantes et qu’elle contient des arômes naturels, qu’elle est relaxante et beaucoup moins sucrée que les sodas habituels. Niveau ingrédients, Bee Zen c’est une pincée de thé vert, de la camomille, de la passiflore, de la stévia, de la rose et une touche de valériane. Il y a donc un petit vent de fraîcheur et de naturel à l’horizon qui va faire plaisir aux Hommes parce qu’ils sont un peu tendus en ce moment… Vous ne trouvez pas ?

En tout cas, Raphaël a fait un bon taff : ça fait déjà 4 ans que l’opération est lancée et 160 000 copines abeilles ont déjà trouvé un toit !

Un projet 100% local

Cerise sur la ruche, l’initiative est 100 % locale : la boisson a été lancée à Strasbourg et mérite d’être soutenue. Aujourd’hui, Raph tourne dans toute la France avec sa voiture pleine de canettes pour convaincre les bars et les restaurants de l’utilité de son beau projet.

Voilà, vous savez à peu près tout sur le projet porté par notre strasbourgeois du jour et son combat contre le sucre, le conventionnel et son initiative pour la conservation des abeilles dans nos belles campagnes. Et si on peut mettre une petite carotte avec nos propres moyens aux géants de l’agro-alimentaire c’est plutôt cool.

De votre coté il ne vous reste plus qu’à goûter !


BEE ZEN

> Le site internet Bee Zen <

> La page Facebook Bee Zen <


Vous retrouverez Bee Zen dans les restaurants et bars strasbourgeois suivants entre 2,40 et 4 € :

Les restaurants et épiceries

Chez Victor, French riz, Le Café Potager, Venezolatino, La rizière, Persia restaurant, le resto basket, le 5, mi casa es tu casa, La Schloss (Taverne des serruriers), la brasserie Michel Debus, Le coque bedaine, Le bocal, l’équilibriste, l’eden libre de gluten (boulangerie), Dim Sum Sam, Pizz’arome, A mi chemin (food truck)

 

Les bars et clubs

Le Blue Moon l’Atelier du Grand père, Le Trolley Bus, Le Mood club, Le Graffalgar, La Kulture, l’Intemporel.

 

Les grandes surfaces

Intermarché Oberhausbergen
Marché frais de Stéphane Biot
Carrefour city avenue des Vosges
Carrefour city rue d’ Obernai

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here