En 2018, la Coupe du Monde c’est 64 rencontres, 32 équipes et plus d’un milliard de personnes attendues pour le match final, soit 1 personne sur 7 devant un écran. Si la fièvre du foot touche un certain nombre de personnes, certains irréductibles ne veulent pas en entendre parler. Après vous avoir préparé un petit guide sur cette compétition à Strasbourg, on s’est dit qu’il en fallait pour tous les goûts. Alors voici une petite liste non exhaustive de lieux où vous allez pouvoir oublier – un peu – le foot : 


  • Ton lit : simple et efficace

Pour oublier l’engouement autour de la Coupe du Monde, rien de mieux que de rester dans son lit, sous sa couette avec un ventilo en cas d’extrême chaleur. Un pot de glace à la main, connectez vous à Netflix – ou toute autre plateforme pour regarder votre série préférée – et là, un grand choix s’offre à vous. De Black Mirror à Stranger Things, en passant par La Casa Del Papel ou encore Sense8, il y a bon nombre d’épisodes à rattraper. Petit coup de cœur aussi pour Unsolved, série qui enquête sur la mort de Tupac et Notorious et qui est déjà disponible sur Netflix. De plus, un petit marathon Harry Potter ou Star Wars n’est jamais de refus, surtout si vous avez le temps devant vous.


  • Le cinéma : popcorn et blockbuster

Être seul dans ton lit ce n’est pas forcément ton truc ? Une autre option s’offre à toi, le cinéma ! Entre potes, avec ton âme sœur ou en famille, le cinéma te permet de rester enfermer dans le noir avec un bon petit film et du pop-corn – dans le cas où il en reste avant le début de la séance -. À Strasbourg, entre le Vox, l’UGC, le Star Saint-Exupéry, le cinéma Star et l’Odysée, compliqué de ne rien trouver d’intéressant. À l’affiche c’est la même chose, entre Jurassic World, Ocean’s 8 ou encore Sans un bruit, le choix est large.


  • Les supermarchés et centres commerciaux : shopping et tranquillité

Le bon plan, c’est également de partir faire ses courses ou faire son shopping de l’été pendant les horaires des matchs de la Coupe du Monde. Il y aura un peu moins de monde – enfin on l’espère – et vous pourrez prendre votre temps. PS : le 27 juin c’est le début des soldes d’été. 


  • Les parcs de Strasbourg : se mettre au vert et aux pique-niques

Pour échapper aux klaxons et aux chants des supporters dans les bars, on vous conseille de prendre un sac avec de la nourriture et de l’eau – il faut toujours s’hydrater – et vous posez dans un des parcs de la ville. Encore une fois, le choix est large. Orangerie, Heyritz, Poteries, Deux-Rives, Citadelle ou encore jardin botanique, la ville est remplie d’endroits calmes où on peut entendre les oiseaux chanter.


  • Les expériences what the fuck : rêve et réalité

Strasbourg et ses alentours regorgent de lieux et d’activités insolites pour passer une bonne après-midi. Trampoline Park, bubble foot, paintball ou encore du karting sont des activités propices à la joie et à la bonne humeur. Si vous voulez aller encore plus loin – et voler tel un oiseau – les baptêmes de l’air en ULM, hélicoptère ou encore montgolfière sont disponibles. Il y a même des sauts en parachute pour les plus téméraires. 


  • Strasbourg et ses évènements : encore et toujours de la musique

Dès aujourd’hui, pour oublier la Coupe du Monde, rien de mieux que de danser et d’écouter de la musique sans se prendre la tête. Entre la programmation de la fête de la musique et les Pelouses Sonores ce week-end, vous allez avoir le choix entre les différents artistes qui vont se produire sur les multitudes de scènes. Des musiques du monde à de l’électro, vous allez facilement trouver votre bonheur. Pour un peu de dépaysement culturel, on vous conseille aussi la représentation de « Eugène Onéguine » à l’Opéra de Strasbourg !


  • Les musées de la ville : culture et découverte 

Si cette année le MAMCS – musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg – fête ses 20 ans, c’est peut-être l’occasion d’aller étudier de plus près les œuvres qui y sont exposées. Si ce musée vous est déjà trop familier, la visite continue dans les autres lieux de culture de la ville. Musée Alsacien, archéologique, des arts décoratifs, zoologique ou encore celui de l’oeuvre Notre-Dame en passant par le musée Tomi Ungerer, vous pouvez tous les visiter pendant la Coupe du Monde. 


Au final, si la Coupe du Monde ne vous intéresse pas, vous pouvez toujours piocher dans cette liste et ne plus trop en entendre parler. On espère quand même vous voir à la finale, quand la France l’emportera, 20 ans après 1998.

En attendant, c’est quoi votre spot pour oublier le foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here