• Du 20 au 21 September
la-laiterie
13 Rue du Hohwald, Strasbourg, France
Les incontournables
Tarifs :

A partir de 37 euros

Ce vendredi soir L’Ososphère revient dans le quartier Laiterie pour son second week-end des Nuits Électroniques. Attention, ceci n’inclut pas seulement la salle de concert, mais bel et bien le quartier au complet. 4 dancefloors  installés dans la Laiterie, l’Espace K, le Taps et le Molodoï renommés pour l’occasion le Delta, l’Abysse, la Rocaille et la Crique. La Fabrique quant à elle devient l’Arcade, un espace chill/retrogaming/bar intérieur/game-floor. L’espace extérieur se transforme en ville rêvée, il est entièrement revisité à travers tout un travail scénographique qui te fait découvrir des lieux dont tu ne soupçonnais pas l’existence.

Au programme, et depuis le week-end dernier, 50 Lives et DJ Sets, 52 Artistes, dont des têtes d’affiche exceptionnelles. Le quartier Laiterie devient un endroit à vivre, un lieu de foisonnement où l’on se croise entre deux scènes, où l’on fait ses propres choix. Ce soir, le quatuor électronique Salut c’est cool sera de la partie. Il t’invitera dans son univers absurde et poétique le temps d’une nuit totalement décalée. On retrouvera également Nto, Popof ou encore Joachim Pastor. L’inclassable et génial Arnaud Rebotini, mélangera quant à lui les styles, mêlant électro, jazz, blues, rock, musique classique et contemporaine. Enfin demain soir, les Nuits électroniques se clôtureront en beauté, avec Dima aka Vitalic qui n’en est pas à son premier round sur la scène de L’ Ososphère. Sa techno sombre et cérébrale te renverra à la douce époque des raves. Môme jouera dans la cour des grands avec son électro chill wave, tandis que les deux frères de Mind Against mêleront la lourdeur du kick et des basses à la légèreté d’arpèges synthétiques, offrant un set techno hypnotique.