En ce début d’année grisonnant, on a tous besoin de s’évader un peu, même si ce n’est que pour quelques heures, histoire de voir du paysage. Et si le ciel bleu n’est pas au rendez-vous, il l’est peut-être chez nos voisins allemands, de l’autre côté de la frontière. Alors, pour vous donner des idées de sorties autour de Strasbourg, on s’est dit qu’on allait pour une fois se rendre en Allemagne, et plus précisément en Forêt-Noire. Spoiler : celles et ceux qui aiment la neige, les petites balades peinardes et les restos de montagne à l’ambiance bien kitchouille seront ravis.


On chope ses meilleurs potes, son amoureux ou son amoureuse, on enfile ses gants et on rempli la voiture direction le Mummel (ou Mummelsee), un lac de moyenne altitude situé à une cinquantaine de kilomètres de Strasbourg. Proche des communes de Seebach et de Bühl, le petit lac est souvent recouvert d’une épaisse couche de glace et d’un joli manteau blanc pendant l’hiver. Facile d’accès en voiture (et même en bus depuis Achern) le coin accueille deux pistes ski (le Untersmatt et le Seibelseckle) mais aussi de nombreux restaurants (certains en bas des pistes et d’autres autour du lac).

Vous l’avez compris, en haut de cette montagne tout proche de grandes villes, vous ne serrez jamais tout seul. On parle ici d’un lieu touristique très prisé, on vous conseille donc fortement d’y aller en pleine semaine (aux premières lueurs du jour, c’est encore plus joli). Mais même si la foule est toujours au rendez-vous le week-end, cela ne nous a pas empêché de trouver une place dans un resto (un samedi midi), de faire le tour du lac, et de se perdre hors des sentiers pour faire les cons dans la neige. On vous propose donc un tout petit aperçu de ce qu’il est possible de faire (et de manger) autour du Mummelsee.



Le lac du Mummelsee et sa petite balade givrée


Lorsque vous arriverez sur place, il sera impossible de louper le lac du Mummelsee. Si vous voyez un immense hôtel-restaurant (Le Berghotel), c’est que vous êtes arrivé. Autour de ce bâtiment, on retrouve donc ce petit lac aux allures de patinoire. Avec ses 17 mètres de profondeur et ses 800 mètres de circonférence, on fait le tour en quelques minutes. Mais étant donné qu’on est là pour profiter de la vue, autant prendre le temps d’apprécier le paysage et de songer à l’Histoire de ce lieu. Car comme tout site de montagne qui se respecte, celui-ci est habité par plusieurs mythes et légendes, que vous découvrirez peut-être sur votre chemin. Là-haut, on raconte en effet qu’un fantôme barbu habiterait dans les profondeurs noires du lac, on dit que les elfes dansent les soirs de pleine lune, que les sirènes effrayeraient les promeneurs solitaires ou que quiconque jetterait une pierre dans ces eaux y serait noyé. Entre réalité et légende, il est toujours bienvenu de se dégourdir les jambes autour du lac et d’apprécier la neige qui plombe les arbres, mais après ce petit tour et avant la randonnée, il va bien falloir manger.



Le restaurant du Berghotel : l’Allemagne en toute simplicité


Autour du Mummelsee, on trouve deux restaurants : le Grinde Hütte, avec ses magnifiques boiseries et son look d’hôtel luxueux, et le Berghotel, que nous avons testé ce jour-là. Avec sa vue qui donne directement sur le lac, son petit côté franchouillard qu’on adore et ses horloges traditionnelles au mur, on est presque dépaysé. Et forcément, quand on voit les immenses gâteaux à l’entrée du resto (dont la fameuse Forêt-Noire), on sait qu’on est au bon endroit. Au menu entre autre : des Schnitzel avec frites, des raviolis aux champignons fait maison ou enrore des Spätzle au fromage !

Si le restaurant Grinde Hütte situé 100 mètres plus haut propose des plats plus élaborés (et forcément un peu plus onéreux), le Berg Hôtel est quant à lui plus familial, plus accessible et aussi moins coûteux. On ne va pas se mentir, on est pas sur de la grande gastronomie, mais ce n’est pas du tout ce que l’on recherche ici. Ce dont on a envie, c’est de la convivialité et un bon plat réconfortant avec d’aller se jeter dans la neige, et pour cela pas besoin de grandes tables de renom : un ou deux schnitzel feront l’affaire. Les plats que nous avons choisi étaient généreux, les prix étaient corrects et la vue imprenable, tout cela dans un cadre rustique avec fenêtre sur le lac. En plus, avec une ou deux bières derrière la cravate et une bonne compagnie, on ne peut qu’apprécier le moment, même si les plats n’ont rien de très surprenants.


Forêt Noire : les petits sentiers de randonnée autour du Mummelsee

Tout autour du lac, on retrouve plusieurs sentiers, certains étant réservés aux skieurs de fond, et d’autres aux piétons du dimanche et aux raquettes. De notre côté, après deux pintes, nous avons opté pour une balade toute simple d’une heure, mais il existe évidemment des sentiers plus longs (jusqu’à 12,5 km pour le plus long d’entre eux). Après avoir rejoins le Grinde Hütte en une vingtaine de minutes, nous nous sommes perdus dans la neige, mais aussi dans le brouillard qui était très présent ce jour-là. Il existe pas moins de 8 sentiers différents, tous très accessibles et faciles à engloutir si vous n’avez pas trop mangé. Les familles, comme les randonneurs les plus chevronnés, trouveront tous un sentier qui leur conviendra et qui sera adapté à leur journée. Quoi qu’il arrive, avec le brouillard givrant qui s’est levé ce jour-là, on conseille vivement de mettre une double couche.


Les petits trucs en plus

  • Si vous avez peur de faire une heure de route et de ne pas trouver de neige, plusieurs webcam sont installées un peu partout dans la montagne pour vous assurer de pouvoir trouver de la poudreuse
  • Si vous aimez aussi l’Allemagne pour ses souvenirs kitsch et sa charcuterie de pays, une boutique est ouverte aux pieds du resto (Berghotel)

Lac du Mummelsee (Mummel)

Lac Mummel 77889
Seebach, Allemagne

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here