Quino, c’est ce bar aux mille couleurs qui trĂ´ne au beau milieu de la Krutenau depuis dĂ©jĂ  plus de quatre ans. Avec son look de bar de plage et sa dĂ©coration complètement dĂ©lirante, il invite Ă  se payer une petite tranche d’Ă©vasion en toute saison, mĂŞme sous – 10 degrĂ©s. Chaleureux et sans prise de tĂŞte, c’est un lieu dĂ©diĂ© Ă  la fĂŞte et aux apĂ©ros-planchettes. Une piste de lancement parfaite pour commencer la soirĂ©e en beautĂ© sans se ruiner avec sa bande de potes prĂ©fĂ©rĂ©s. On vous parle de ce lieu unique Ă  Strasbourg qui s’est rĂ©cemment transformĂ© pour offrir ce qu’il sait faire de mieux aux Ă©tudiants et aux habitants du quartier.


Lorsque l’on passe la porte du Quino pour la première fois, le moins que l’on puisse dire, c’est que la dĂ©coration et l’univers nous emmènent directement sur une autre planète. Une planète ornĂ©e de planches de surf, de dizaines de lumières colorĂ©es, de totems d’inspiration sud-amĂ©ricaine et d’effigies en tout genre. Niveau ambiance, elle monte forcĂ©ment en mĂŞme temps que l’happy-hour avance, et quand on sait qu’il commence Ă  17h pour finir Ă  20h, on a le temps de se mettre chiffon avant les douze coups de minuit. Et bien sĂ»r, l’Ă©quipe n’allait pas vous laisser vous envoyer des cocktails ou des pintes Ă  10° sans casser la croute : une petite carte de finger-food et de tapas est Ă©videmment lĂ  pour combler tous les appĂ©tits.


Ambiance plage du bout du monde, planchette et apéro à gogo

La dĂ©co, c’est dĂ©finitivement l’un des gros points fort du Quino. Pendant le dernier confinement, HĂ©lène et Chris, qui tiennent la boutique, ont sorti leurs plus belles peintures et leurs meilleures idĂ©es du placard pour dĂ©corer tout l’espace Ă  leur sauce. Du comptoir au coin sofa en passant par les toilettes (un vrai petit musĂ©e Ă  elles toutes seules !), tout a Ă©tĂ© dĂ©corĂ© et remis au goĂ»t du jour façon playa et cocotier. On en prend plein les yeux et le dĂ©paysement est au rendez-vous. Entre bar de plage et grande coloc, l’espace permet de se caler en toute intimitĂ© ou de dĂ©barquer avec sa plus grande bande de copains. Avec toutes ces couleurs, cette chaleur ambiante et cette impression d’ĂŞtre ailleurs, on oublie que l’on est en Alsace, et ça fait du bien de voyager gratos de temps en temps.


En ce qui concerne les boissons, les cocktails sont Ă  l’honneur. Chris, HĂ©lène et leurs collègues ont toujours une petite recette inconnue et originale Ă  nous faire goĂ»ter (c’est souvent une belle surprise). Pour la restauration, l’Ă©quipe a choisi de se recentrer sur ce qu’elle sait faire de mieux : des tapas et de la finger-food, souvent maison, avec une jolie partie vĂ©gĂ© et vĂ©gane. Planchettes de fromages, de charcuterie, guacamole, houmous de patate douce, croquettes de champignons, croquetas de poisson ou de champignon, oignons rings, beignets de calamars et empanadas maison (ils sont vraiment très bons), il y a l’embarras du choix. Et si jamais vous voulez commander quasiment toute la carte en une fois, vous pouvez toujours opter pour la maxi planchette : la Gordita.


Concours de piment, matchs de foot et soirées DJ

SituĂ© dans un quartier apprĂ©ciĂ© depuis longtemps par les Ă©tudiants et les noctambules, le Quino fait tout pour occuper ses convives de l’apĂ©ro jusque tard dans la nuit. En plus de l’happy, des soirĂ©es dĂ©guisĂ©es et des soirĂ©es DJ sont organisĂ©es en semaine comme le week-end. Le jeudi, c’est afterwork de 18h Ă  21h avec une formule Ă  20€ qui plie le game d’entrĂ©e : vin et bière blonde Ă  volontĂ© + le buffet. Avec un baby-foot au milieu de la salle, des matchs qui sont diffusĂ©s toute la semaine et les soirĂ©es Ă  thèmes plus ponctuelles, on peut venir tous les soirs et ne jamais faire la mĂŞme chose, et ça c’est plutĂ´t cool.

Pour rĂ©sumer, le Quino c’est un endroit complètement atypique, chaleureux et convivial Ă  destination de celles et ceux qui aiment trinquer et festoyer ensemble sans chichis et sans claquer leur PEL. On aime y venir Ă  toute heure pour oublier la grisaille ambiante ou la mauvaise nouvelle de la journĂ©e, et on y entre comme dans un vĂ©ritable petit cocon tropical qui nous veut du bien. Ah oui, j’oubliais… Si vous avez toujours pensĂ© qu’un piment ne peut pas faire chialer, on vous dĂ©fie de manger le spĂ©cimen le plus fort du monde. En cas de rĂ©ussite, votre portrait sera affichĂ© sur le mur de la gloire. Peu nombreux sont ceux qui n’ont pas clignĂ© des yeux.

***

QUINO

14 Rue Munch
67000 Strasbourg
Ouvert de 17h Ă  1h30 du mardi au samedi (le jeudi Ă  partir de 18h)
La Page Facebook

***

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here