Cette année le festival international les Giboulées tend à nouveau ses fils à travers l’Eurométropole du 16 au 24 Mars. Au centre de la programmation, des interrogations autour de notre relation au corps, aux objets et à l’image… toujours avec des marionnettes ! C’est l’occasion de découvrir un pan bien vivant de la culture proposé à Strasbourg.

Tous les deux ans (ou presque) depuis sa création en 1977 par l’ancien directeur André Pomarat, le TJP propose le festival des Giboulées. Il s’articule autour du  de la ville pour accueillir toute une série de spectacles avec une programmation assez éclectique. Le TJP est un lieu particulier, mystérieux et un peu méconnu des strasbourgeois. Ce TJP Centre National Dramatique propose régulièrement des spectacles assez conceptuels et expérimentaux avec parfois des pièces aux thématiques assez sombres, étranges, voire existentielles. Pour la grande majorité d’entre elles, le spectacle tourne autour de marionnettes contemporaines.  Le Festival commence le 16 Mars et on vous a fabriqué une petite sélection de toutes pièces pour vous donner une idée de ce que ça peut donner. Oubliez tout ce que vous vous imaginiez sur les spectacles de marionnettes !

27 compagnies de 14 pays différents pour 73 représentations dans 13 lieux en 9 jours

Anthropomorphisme et androïdes poétiques: Monkeys première française coproduction TJP vendredi 16 mars samedi 17 mars TJP grande scène.

Vous l’aurez compris, ici la pièce tourne autour de singes. Mais pas n’importe lesquels ! Des marionnettes robotiques conçues artisanalement par Amit Drori et son équipe. Le choix de prendre un animal aussi proche de l’homme pour une pièce de théâtre n’est pas anodin. Les interactions entre ces différents « Monkeys » interrogeront notre rapport au vivant et à la vie en société. L’accent devrait être plus porté sur l’animation de ces pièces uniques qui prennent vie plutôt que sur la narration. Voir ci-dessous pour comprendre la complexité des pantins.

IA et humanité numérique: Artefact samedi 17 mars dimanche 18 mars, âge 14+  Espace K entrée libre

Création Artefact – Ateliers TNG Lyon
Scénographie et création Lumière : Nicolas Boudier
Mise en Scène : Joris Mathieu

Pour la pièce Artefact de Joris Mathieu, on bouscule la notion même de spectacle théâtral vivant. En effet, il n’y a pas d’humain qui joue, ni même qui anime quoi que ce soit. L’imprimante 3D et un bras articulé ont remplacé l’homme (black mirror quand tu nous tiens). Accompagné de vers de Shakespeare et Becket, la machine et son intelligence artificielle cherchent à apprendre à jouer du théâtre, nous laissant seuls face à un spectacle  que d’aucuns qualifieraient de « post-acteur ».

Révolution et féminisme: Arde Brillant en los Bosques de la Noche mardi 20 mars mercredi 21 mars jeudi 22 mars, âge 15+ Maillon-Wacken

Arde Brillante En Los Bosques De La Noche ou le retour de la politique dans le théâtre de marionnettes. Le metteur en scène Mariano Pensotti mélange les genres dramatiques en liant trois histoires avec trois formes théâtrales différentes: les marionnettes à fils, le théâtre « classique » d’acteurs et l’image. A travers le parcours de trois femmes (une journaliste, une professeure d’université et une militante), une réflexion sur la révolution de 1917 s’opère en s’appuyant sur l’histoire d’une révolutionnaire soviétique féministe de l’époque: Alexandra Kollontaï.

Horloge géante et voyage fantasmagorique: La Valse des Hommelettes 24 mars, âge 6+ Théâtre de Hautepierre

Peut-être plus axé « jeune public » que les pièces précédentes, La Valse des Hommelettes de Patrick Sims propose une revisite de 3 contes des Frères Grimm autour d’une horloge coucou géant. Les personnages animaliers et les marionnettes opposent nature et humanité pour faire sortir la « férocité et l’hypocrisie du monde des hommes. Les Elfes manipulent cette horloge magique pour influer sur le cours des événements qui se déroulent autour pour nous emmener dans un espace imaginaire.

Blache Neige et cauchemars : Noirs comme l’ébène coproduction TJP vendredi 23 mars samedi 24 mars Espace K, âge 11+

Noirs comme l’Ébène de David Girondin Moab c’est une plongée dans les rêves et les cauchemards de Blanche Neige. Autour de son corps endormi gravitent nains et enfants qui la protègent mais aussi sa belle mère maléfique et toute une série de fantômes et fantasmes qui cherchent à l’atteindre. Sombre et onirique, « envoûtant et vénéneux », on se laisserait bien tenter à croquer cette pièce comme la fameuse pomme du conte original.

41e année, 26ème édition du festival

Depuis 2012 c’est Renaud Herbin qui a repris le fil directeur du TJP CDN: « J’ai gardé les trois lettres TJP, mais il fallait un autre regard que le simple théâtre « jeune public » qui peut paraître réducteur. On fait beaucoup de théâtre encore pour les plus jeunes, mais c’était très important pour moi d’ouvrir la programmation aux adultes. Tous les spectacles que l’on propose restent intéressants pour un adulte » rassure-t-il. « Il y a toujours différents niveaux de discours et de compréhension. » Ce centre national dramatique (un des 36 de France) est le seul dirigé par un marionnettiste, ce qui donne une programmation annuelle et du festival forcément très particulière.

« Il y a quelques rendez-vous internationaux importants dans le monde de la marionnette et historiquement les Giboulées en font partie. C’est une chance d’avoir une scène aussi vivace à Strasbourg avec des institutions qui se distinguent et qui se complètent » s’enthousiasme Renaud Herbin.

L’objectif du festival est de voir la diversité des approches que l’on peut avoir et de montrer les relations que l’on peut avoir à la matière, à l’objet ou à la marionnette. Au TJP, l’accent est mis sur d’autres mises en scènes qui s’éloignent parfois de l’importance donnée au texte ou travail des acteurs. Ces pièces laissent souvent plus de place à une sensibilité visuelle et physique. La scène est utilisée comme une image.

Un corps qui chute, une marionnette qui se déplie peut provoquer autant qu’une belle phrase bien dite.

Vous pouvez retrouver toute la programmation et plus de détails sur les pièces sur leur site internet, ici.


Festival les Giboulées – Théâtre et Spectacles de Marionnettes

Biennale internationale du 16 au 24 Mars

Organisé par le TJP CDN

Dans 13 lieux différents (TJP, Maillon, MAMCS, Espace K, Fossé des Treizes…)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here