Si vous ne saviez pas comment vous réchauffer en ce début d’hiver, voici la solution. La reconnexion entre l’Alsace et le soleil se fait avec le festival Strasbourg-Méditerranée. Pour sa 10e édition, près de 90 événements vous sont proposés jusqu’au 9 décembre. Filez-y vite, c’est déjà commencé et ça va passer très rapidement.

On rêve tous d’un monde parfait, mais beaucoup ont l’impression que l’on se dirige plus vers le Meilleur des Mondes (celui de Huxley). Utopies ou dystopie, optimiste, pessimiste… tout est question de point de vue et de perspective. Alors que nos sociétés sont en plein bouleversements (anthropologique diraient certains) et à l’approche des vingt ans de ce festival biennal, il fallait un thème marquant le coup. Heureusement (?) les organisateurs ont choisi le versant « Utopie ». Le Festival est l’occasion de discuter et renouer avec certaines utopies disparues, en musique, en débat, à travers différentes expositions et bien plus encore.

La Méditerranée, symbole de mixité et de brassage culturelle

L’association organisatrice Strasmed met un point d’honneur à explorer les thèmes du métissage, de l’hospitalité, des « nouvelles identités », de l’exil et des frontières. Thèmes d’autant plus d’actualité au vu de la sombre situation actuelle de la Mer Méditerranée accueillant funestement chaque jour de nouvelles âmes humaines. Sans oublier la situation géopolitique tendue tout autour du littoral de la Grèce et la Turquie à la Libye et l’Egypte.

Non Disiz ne jouera pas, sinon tu le saurais déjà…

Les différentes cultures du bassin méditerranéen se retrouvent autour de la programmation. Aujourd’hui par exemple, vous pouvez découvrir le mélange des artistes de Zebda, Massila Sound Système et d’un grand chanteur kabyle pour différentes formes de chants engagés. C’est à 20h30 à l’Illiade (et en tarif atoutvoir/culture !). Un peu plus tôt, à 17h à l’ENSAS (école nationale supérieur d’architecture de strasbourg), aura lieu le vernissage d’une exposition « Dialogue entre deux rives », fruit du travail collectif des étudiants strasbourgeois et de leurs camarades oranais. Le 1er et 2 décembre, c’est l’heure du débat au MAMCS (musée d’art moderne et contemporain de strasbourg). On y discutera histoire, mémoire et lutte contre les discriminations. Juste quelques petits exemples de ce qui peut vous attendre…

Affiche du festival – source: dossier de presse

Théâtre, Danse, Concerts et autres projections, performances et spectacles, autant de formes d’expressions, parfois participatives, que de thèmes abordés lors de ce festival : Domination masculine, éco-réfugiés, immigration, racisme, conflit israelo-palestinien…

Si vous avez soif de réflexion, d’émotion, ou juste envie de rager contre tant de bi1-panssence financée par des deniers publics vous savez où vous abreuver.

C’est par ici pour le programme complet.


Festival Strasbourg-Méditerranée organisé par Strasmed

Du 25 novembre au 9 décembre

Dans plus de 40 structures différentes


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here