Au parc des expositions de Strasbourg, depuis dimanche et jusqu’à demain, se joue l’avenir de la gastronomie Française au coeur du salon EGAST. On vous avait déjà parlé du salon dans un précédent article ICI. On y était et on vous en dit plus sur ce qui se joue en ce moment à deux pas de chez vous, focus sur les nouvelles tendances de la gastronomie et de l’univers merveilleux, fascinant et exigeant des métiers de bouche.

C’est la 17 ème édition du salon EGAST, preuve que le concept a du succès à travers les années. Les professionnels de toute la France sont donc au rendez-vous pour assister à l’un des plus grands salons de France dédié à l’équipement, à la gastronomie, à l’agroalimentaire, aux services et au tourisme. Et en plus ça se passe à Strasbourg.

Depuis dimanche, les 330 exposants ont pris leurs marques au coeur des grandes allées du parc des expositions. L’inauguration avait été lancée en grande pompe dimanche à 15 h pétante pour un duo « cuisine à 4 mains » avec les chefs Jean-François Piège et Nicolas Stamm. Depuis, les visiteurs professionnels se pressent en nombre pour découvrir les tendances de demain et les nouvelles techniques liées à gastronomie dans son intégralité, que ce soit en boulangerie, en pâtisserie, en charcuterie, en confiserie et j’en passe… Tous les pros sont là !

Le salon EGAST, c’est l’occasion pour les pros de présenter leurs produits mais aussi de découvrir leurs voisins de stand, leurs références, leurs techniques, leurs procédés, leurs coups de coeurs, leurs projets. De ces rencontres naissent des associations originales et prometteuses, comme lorsqu’un brasseur rencontre un torréfacteur, Guiness n’a qu’à bien se tenir. Ce petit exemple n’en est qu’un parmi tant d’autres. Chez EGAST, on teste, on découvre, on soulève, on découpe, on goute, on décortique, on observe, on raye, on martèle, on débouche, on affute, on croque, et surtout on découvre de manière ludique. En effet, qui de mieux pour parler pro qu’un pro ? Chaque exposant se fait le plaisir de parler de sa passion, de ses produits et tant qu’on y est, de sa passion pour ses produits. Tout le monde est là, des petits producteurs aux grands groupes, en passant par les distributeurs qui souhaitent apporter un vent fraicheur et de nouveauté à tous ces métiers qui perdureront dans le temps quoi qu’il arrive à part l’extinction de la race Humaine dans son intégralité. Jusqu’à ce que ça arrive, on aura toujours besoin de se nourrir M’voyez.

Les grandes tendances de 2018 marquent le salon de leurs empreintes et donnent un aperçu des modes à venir, un peu comme la Fashion week . Cette année, l’accent est mis sur le « manger sain« , le « zéro déchet » et le recyclable, le circuit-court et le retour en force des produits des terroirs mais aussi le « moins de viande » et surtout le Bio. Aussi, une grande avancé est en train de se jouer concernant les nourritures dites « saines« , mais aussi et surtout sur le végan et le végétarien. Tous ces courants ou ces tendances s’articulant autour de la notion de saisonnalité qui rythme désormais nos assiettes mais aussi celles des grandes tables étoilées. Fini les fraises en Hiver et les navets en été.

Parmi les grands groupes qui exportent comme Wolfberger , on peut noter la présence de petits producteurs locaux comme Perle, Bendorf ou encore sautter. Toutes ces petites affaires se font fièrement leur place en ayant une vraie proximité avec le visiteur souvent curieux de découvrir des produits avec une vraie identité. EGAST c’est l’occasion d’inverser les rôles, ce sont les producteurs qui vont à la rencontre des clients.

Aujourd’hui, la grosse tendance est au « manger moins mais manger mieux »

Le vert, le bois, le « transparent », voilà ce qui ressort lorsqu’on se balade de stand en stand. Tout le monde veut s’y mettre et apporter une image « verte » à son entreprise et ainsi devenir acteur du progrès à sa manière. Même les marques de luxe se mettent à décorer leur stand de palette en bois et de plantes suspendues. Les mentalités évoluent, les générations passées qui ont construit la renommée de certaines marques et de certains produits se heurtent désormais à la génération actuelle, avide de changements et prête à tout pour inscrire leur démarche dans les notions d’écologie, de partage, de vivre ensemble et dans l’amour du bon produit. ET C’EST TANT MIEUX !

Plusieurs concours sont proposés au cours de ce salon pour promouvoir le travail d’écoles, de collectivités, de cuisiniers en herbe ou confirmés. L’occasion est donnée pour récompenser le savoir faire et la technique de ces artisans qui se démènent pour composer et proposer des créations originales sur plusieurs thèmes. Tous ces concours sont offerts au public qui prend part au stress des participants qui sont notés par de grands chefs mais aussi par vous et moi. Retrouvez le programme des concours et des animations ICI

Le salon EGAST, c’est aussi l’occasion aussi d’aiguiser sa curiosité, de rencontrer des passionnés et de perpétuer ce qui fait de nous français, des amoureux de la table. Pas étonnant que nous passions chaque jour en moyenne plus de 2h11 à table (selon l’OCE).

Champions du monde ! 

Figaro / OCDE

SALON EGAST – Du 18 au 21 mars

Parc des Expositions
7 Place Adrien Zeller, 67000 Strasbourg

Le site du salon EGAST 2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here