On savait que Strasbourg était un terreau fertile au sport et à la compétition, que ce soit avec le Handball et notre champion Thierry Omeyer, le rallye avec notre mascotte Sébastien Loeb, ou encore nos combattants valeureux du RCS. Néanmoins – malgré la renommée et les bonnes performances de la SIG au niveau du Basket national – on savait moins que Strasbourg savait produire des petits génies de renommée internationale, à la hauteur de la ligue la plus difficile et la plus reconnue de la planète : La NBA (National Basket Association). Un jour, Frank Ntilikina débarqua aux Etats-Unis et la magie opéra pour notre petit Strasbourgeois.

 

Frank Ntilikina, né en 1998 (Whaaat), 1m96, 86 kg, un bac S en poche et meneur des New York Knicks, fait figure d’exception dans le monde du basket , pour ses performances, son jeune âge, sa maturité mais aussi pour sa dernière altercation avec Monsieur Lebron James !

Frank Ntilikina, mais c’est qui ce petit gars ? 

Originaire du Rwanda, Franky débarque à Strasbourg à l’âge de 3 ans, il débute le basket deux ans plus tard (précoce le marmot). A 13 ans déjà, il intègre le pôle espoir Alsace et gagne tranquillement le championnat de France. A peu près 700 jours plus tard, après avoir obtenu son bac, Frank passe pro à la SIG de Strasbourg pendant que les autres nouveaux bacheliers prévoyaient leurs vacances à Palavas les flots avec les copains. Lui son plan, c’était plutôt la NBA, Chacun ses priorités.

Macadambasket.com

Tony Parker, récemment revenu sur les parquets après une grave blessure n’a qu’a bien se tenir, Frank Ntilikina défonce toutes les statistiques, celles de Tony lorsqu’il fut son entrée en NBA mais aussi celles de Elie Okobo et Amine Noua, jusqu’à présent les deux meilleurs espoirs français. Aucun français n’avait donc suscité autant d’espoir jusqu’à présent.

Le 22 Juin 2016, lors de la « Draft 2017 NBA » (sorte de mercato de la NBA où les espoirs sont sélectionnés), Frank est choisi en 8ème position par les New York Knicks. Ce choix orchestré par l’une des meilleure équipe du monde le place aujourd’hui, du haut de ses 19 ans, comme le meilleur espoir français de tous les temps.

Interview du jeune joueur en direct de Strasbourg par SIG TV

Basketusa.com

Un « PETIT » français aux US…

Les USA survolent le monde du Basket et ne trouvent pas d’adversaire à leur hauteur à travers le globe. D’ailleurs, ce sont les Etats-Unis tout entier qui installent leur suprématie dans le monde du Basket depuis des décennies. Depuis 1950 et l’édition de la première coupe du monde, les Etat-Unis ont été absents de seulement 5 podiums sur 18 et n’ont pas été battu depuis 2006 par l’Espagne. Ca c’est pour les résultats de la coupe du monde…

L’équipe.fr

…ne parlons même pas des Jeux Olympiques

Wikipédia.fr

Je crois que c’est bon, on voit le topo concernant l’équipe nationale des États-Unis.

19 Jeux Olympiques, 15 Médailles d’Or, Les mecs viennent d’une autre planète…

Et la NBA alors ?

La NBA, c’est un peu la ligue suprême de basket au coeur des Etats-Unis, toute compétition confondue. Chaque basketteur passionné, dès ses premiers gloussements dans le berceau, souhaite accéder à la sacro sainte NBA. En font partie, des équipes dont tu as forcément entendu parler comme les Laker, les Celtics, les Spurs, les Hornets, ou encore les Chicago Bulls popularisée par le grand Michael Jordan.

Michael Jodan, le plus grand vendeur de shoes au monde. (lasueur.com)

Franky N, un basketteur qui en a dans le pantalon !

N’y voyez pas de jeux de mots scabreux, juste une manière de dire que notre petit génie du basket, en plus de susciter l’espoir et l’admiration dans le monde du sport, n’a peur de rien ni de personne, même pas du monstre Lebron Fucking James.

Lebron James, 2m03, 2m14 d’envergure, 113 Kg se balade tranquillement en pneu.

Et oui ! En plein Madisson Square garden, Frank Ntilikina et Lebron James se sont échangé quelques mots doux devant un public monté à bloc. On vous explique en images un peu plus bas, mais d’abord petites explications sur le déroulement des événements…

En Jaune Frank Ntilikina, en Gras Lebron James
  • Extrait du magasine Trashtalk sur le coup de pression des deux joueurs :

« Dans son coin, sans en faire une tonne, Ntilikina voyait le compétiteur en lui bouillir d’impatience. Du coup, sur une simple séquence de fin de premier quart-temps voyant LeBron terminer un alley-oop, le Français récupère la gonfle et veut réaliser sa remise en jeu, sauf que le cyborg accentue volontairement sa présence en bumpant gentiment le rookie. Histoire de rappeler qui est le daron ici, aussi. Mais loin de vouloir se laisser faire, Frank décide alors de repousser (ou disons “tente de déplacer”) la montagne humaine à trois reprisesPousse-toi, mais pousse-toi, mais pousse-toi. Il n’en faut pas plus pour que le Madison Square Garden prenne 10 degrés en 5 secondes.« 

Trashtalk, (14 Novembre 2017) Par Bastien Fontanieu

Petit Time lapse de la guéguerre entre David (Frank) et Goliath (Lebron)

VIDEO HALLUCINANTE A L’APPUI

Frank tient sa position de meneur et défend contre La Montagne
Le petit jeune commence à agacer…
Lors d’une relance il lui dit de se pousser… une fois… deux fois…trois fois… La montagne s’agace et reste en place.
Les esprits s’échauffent et les potes débarquent…
Frank fait le malin.

Fin de l’histoire…. Mais début de la légende du petit frenchy qui un jour défia Lebron James.


 

Pour ses performances, son parcours, sa tchatche et sa bonne bouille, je dis vive Frank Ntilikina, que la force soit avec toi et bonne chance en NBA, ne te noie pas dans tes millions de dollars petit ange.

(On dirait presque que c’est mon pote Franky) 

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here