Photo de couv : Parkerlebnis.de


Avec 5,6 millions de visiteurs en 2017, Europa-Park a battu ses anciens records de fréquentation. Son affluence, parallèlement à son nombre d’attractions, connaissent une perpétuelle augmentation. Depuis quelques temps, le rythme de construction s’est encore accéléré avec le grand projet de parc aquatique, Voletarium mais aussi la refonte du quartier français. C’est sur ce dernier point que nous allons nous attarder. Cocorico.

Enterrer une boule pour faire renaitre un quartier dès l’été 2018

Eurosat, notre chère boule cosmique aux astronautes poussiéreux a fermé ses portes il y a quelques mois pour laisser place à un nouvelle attraction et un nouveau thème. Après 30 années à traumatiser des générations d’enfants, sa place sera désormais occupée par une attraction qui devrait porter le nom de « Can Can Coaster ».

Nom déposé par Europa-park en novembre 2017

« De ce fait, la nouvelle façade qui accueillera les visiteurs devant l’attraction phare du quartier français sera une reproduction fidèle d’un site touristique parisien, invitant à une plongée dans la Belle Époque. Un avant-goût attrayant de ce qui attend les visiteurs dans l’attraction » Europa-Park

Le Moulin Rouge en façade, un nouveau thème bien français et une aventure VR en option. Même si le Can Can Coaster ne changera pas beaucoup le tracé du circuit, des changements seront opérés sur les wagons (plus confortables, alléluia), la sécurité, les technologies utilisées et bien sûr, la décoration.

Le Can Can devrait être opérationnel dès cet été. Des rapides ces allemands.

Je n’ai pas fini Jackie !

Et oui, comme dit plus haut, les changements ne s’arrêtent pas à cette seule attraction, le quartier va également un peu évoluer :

  • Pas trop loin d’Eurosat se trouvait l’Univers de l’énergie, une attraction nous plongeant dans un univers où les dinosaures étaient rois. Vous vous souvenez ?
    La grotte sera remplacée par une maison à colombage dans laquelle sera installée une boutique de souvenir alsaciens ainsi que les curiosités de Madame Freudenreich, un nouveau personnage farfelu nourrissant les dinosaures avec des Kougelhopfs. Oui oui. Des kougelhopfs. Oui. Des dinosaures. Des Kougelhopfs.
  • Un bateau-bistrot flottant sur deux étages et pouvant accueillir jusqu’à 60 personnes.
  • Un spectacle de fontaine se lançant plusieurs fois par heure sur fond de musique française. Cocoricooo !

Alors, heureux au point d’en lever le cuissot ?


Début des travaux

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here