Depuis plus de 4 ans, Marina, strasbourgeoise depuis 12 ans et alsacienne depuis toujours, blogue sous le pseudo de Wood Mood Food. Si à l’origine elle postait les dernières recettes de cuisine qu’elle avait imaginée, Marina s’autorise depuis peu à sortir de ce cadre, et communique aussi sa passion pour la décoration, mais pas n’importe laquelle : la décoration de seconde main. Férue de mobilier chiné, cette trentenaire cheffe d’entreprise lance aujourd’hui son site de brocante en ligne, et espère ainsi partager son goût pour les objets anciens au plus grand nombre…

Grande tasse et sa soucoupe en terre cuite, 12€ ; Dame Jeanne turquoise, 25€

Marina le dit tout sourire, son blog symbolise son erreur d’orientation. Diplômée en droit des affaires, cette alsacienne du Nord passe en effet tout son temps libre à cuisiner : « Je cuisine tout le temps ! J’adore créer des recettes accessibles et conviviales, qui font du bien au corps, à l’esprit ; des amis m’ont encouragée à les partager et c’est comme ça que le blog L’amour Food est né. » Depuis, quatre années se sont écoulées et plusieurs choses ont changé : le nom du blog, devenu Wood Mood Food, et son contenu, qui s’est ouvert à la décoration en plus de la cuisine. Cette évolution, Marina l’attribue à sa maternité, qui est intervenue il y a un peu plus de 2 ans : « Après la naissance de ma fille, j’ai réalisé que je ne voulais pas retourner à mon travail de juriste spécialisée en droit immobilier ! La parentalité m’a donnée envie de sens, et m’a fait comprendre que je suis capable. Que je rate ou que je réussisse, ma fille me regarde de la même façon. C’est cliché mais ça m’a vraiment remis les idées en place ! » Ainsi, depuis un an et demi, Marina blogue plus assidument et s’autorise à sortir de la cuisine pour partager sa passion pour la décoration d’intérieur, dont elle a fait sa nouvelle activité en créant sa propre agence immobilière. C’est d’ailleurs dans le cadre de cette activité que lui est venue l’idée du site de brocante en ligne qu’elle lance aujourd’hui : « J’ai compris que les gens n’ont pas seulement besoin d’un toit, mais aussi d’un beau chez-soi. Seulement tout le monde n’a pas le temps ou l’inspiration pour se le fabriquer. » Alors que pour Marina, rien n’est plus naturel…

Panier plat avec détails, 10€ ; Miroir ovale fin et biseauté, 25€

Passionnée par la décoration de seconde main, Marina souhaite partager ce goût pour les objets « qui ont vécu, qui racontent une histoire » à travers le site de brocante en ligne qu’elle lance aujourd’hui en toute autonomie. Choquée par les tarifs abusifs affichés par de nombreux sites spécialisés et beaucoup de boutiques d’antiquités, elle a sélectionné des petits objets (vaisselle, vases, miroirs, jouets et chaises en osier) pour permettre au plus grand nombre de se faire des petits plaisirs : « L’idée ce n’est pas de faire des marges importantes, parce que ce n’est pas censé m’apporter l’essentiel de mon salaire ; il me provient de mon activité principale… Je veux montrer que tout le monde peut avoir de beaux objets dans son quotidien ! » Aussi, aucune pièce de son stock actuel n’excède 100€ et la plupart des objets sont affichés entre 20 et 50€. Au-delà de cette accessibilité Marina souhaite aussi faire la promotion d’une consommation plus responsable : « Les objets anciens, abîmés, ne sont pas à jeter mais à réparer. J’aimerais faire travailler des artisans locaux sur des pièces pour m’inscrire dans une économie circulaire ! » Dans le sens de cette consommation éclairée, à Strasbourg la livraison sera assurée à vélo (elle a pensé à tout, on vous dit). Aujourd’hui jour du lancement de la boutique en ligne, Marina croise les doigts pour que les strasbourgeois soient au rendez-vous : « J’aimerais que les gens prennent du plaisir à investir dans de belles pièces uniques, sentimentales. » Si tel est le cas la jeune cheffe d’entreprise aimerait organiser des ventes-événements physiques au cours desquels elle pourra mettre en avant des créateurs locaux… Côté blog quoiqu’il arrive Marina a du pain sur la planche, elle aimerait écrire son premier livre de recettes cette année. Avec son esprit d’entreprise responsable, il ne fait aucun doute qu’elle y arrivera !

Petit plateau doré, 12€ ; Pot tacheté en terre cuite émaillée, 15€

Le site de brocante en ligne
À suivre également sur Instagram et Facebook
***
Wood Mood Food, le blog
À suivre sur Instagram et Facebook

6 COMMENTAIRES

    • Bonjour Tacrolimus,

      Ce n’est pas un simple bocal de moutarde vide. Celui-ci provient d’une manufacture ancienne située alors en Seine-et-Marne et le tarif que j’ai fixé est de loin le plus bas pour ce produit.

      Par ailleurs, un produit du même type que l’on trouve dans des enseignes de « fast-market », fabriqué en masse à des milliers de km de chez nous peut s’acheter beaucoup plus cher et n’aura rien d’authentique.

      Néanmoins, je vous remercie pour votre commentaire que je garde en tête pour l’avenir et vous souhaite une agréable journée !

    • Bonjour Agnès,

      Je vous remercie pour votre commentaire. Ainsi que je l’ai écrit plus haut à Tacrolimus, je garde votre commentaire en tête pour fixer mes prix à l’avenir.

      En revanche, il m’appartient de préciser aussi qu’après une étude de marché préalable à la création de ma boutique en ligne , il en ressort que je pratique des prix assez bas par rapport à ce que j’ai pu constater ailleurs.

      Très bonne journée à vous !

  1. Bonjour à tous,

    Non les prix ne nous choquent pas.
    Ils correspondent à une réalité et a un temps passé à rechercher les perles rares.
    Sur notre brocante en ligne également, nous sommes sur ce type de prix : http://www.broc4you.com

    Et si certains ne comprennent pas qu’il y a de la passion et du temps derrière ce travail, tant pis pour eux…

    Superbe site, bonne continuation Marina.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here